L’audit organisationnel est la photographie d’une organisation ou d’un département au regard d’une problématique à un instant T. Réaliser un audit organisationnel consiste donc en comprendre le fonctionnement d’une organisation pour en déterminer les points faibles, les points forts et les dysfonctionnements. Voici tout ce qu’il faut savoir pour réaliser un audit organisationnel.

Réaliser un audit organisationnel L'’audit organisationnel est la réalisation d'’une étude... : accomplir un état des lieux

La première étape pour réaliser un audit organisationnel est faire un état des lieux en recensent toutes sortes d’informations. Cette étape passe par :

  • L’analyse et la compréhension de l’organisation actuelle (rôles, responsabilités et missions de chacun…) ;
  • La représentation de l’organisation ;
  • La description des processus du périmètre (flux d’information, enchaînement des tâches, acteurs, automatisation…) ;
  • L’appréciation des outils mis en place ;
  • La rencontre et l’entretien avec les principaux intervenants de l’organisation afin de connaître les dysfonctionnements qu’ils peuvent ressentir ;
  • La détermination des risques et des contrôles.

Réaliser un audit organisationnel : évaluer l’organisation 

Après avoir bien compris l’organisation, il faut l’évaluer et comprendre la ou les raison(s) des dysfonctionnements vus lors de l’état des lieux. Cette évaluation passe souvent par :

  • La mise en place d’indicateurs permettant de mesurer la productivité au regard des objectifs que l’entreprise s’est fixée ;
  • La rédaction d’un rapport indiquant les forces et les faiblesses de l’organisation ainsi que les opportunités et les menaces de l’environnement.

A noter que les dysfonctionnements peuvent être de tout ordre : actes de non qualité, tâches non productives, non respect des procédures…

Réaliser un audit organisationnel : faire des recommandations 

A partir de l’état des lieux et des dysfonctionnements observés, l’ultime étape est de proposer des pistes d’amélioration afin d’optimiser l’organisation (meilleure productivité, baisse des coûts, amélioration de la qualité). Ces améliorations passent souvent par l’évaluation des meilleures pratiques, l’identification des leviers d’action et la réalisation d’un benchmarking.

Elles peuvent par exemple prendre la forme :

  • De moyens permettant un meilleur partage des informations ;
  • D’une revue des processus et des procédures ;
  • D’une modification plus vaste de l’organisation avec la mise en place d’un nouvel organigramme et de nouvelles fiches de poste.

La personne en charge de l’audit organisationnel devra réaliser un plan d’actions et impliquer les acteurs.

Comment réaliser un audit organisationnel ?
5 (100%) 2 votes

Un commentaire sur “Comment réaliser un audit organisationnel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *