Quand une entreprise réalise des bénéfices, elle peut décider de les réinvestir dans l’entreprise, c’est-à-dire de les mettre en réserve. Elle devra alors choisir entre placer ses bénéfices en réserve légale, en réserve statutaire ou en réserve facultative en fonction de sa situation. Intéressons-nous ici au dernier cas : la réserve facultative.

Quand utiliser la réserve facultative ? 

Comme le nom l’indique, rien n’oblige l’entreprise à utiliser la réserve facultative. Ainsi, si la société réalise des bénéfices, elle doit dans un premier temps utiliser la réserve légale. Elle devra y mettre au minimum 5% du résultat dans la limite de 10% du capital. De plus, si une mention l’indique dans les statuts, elle devra placer une partie de ses bénéfices en réserve statutaire. Tout dépend alors de ce que les associés ont indiqué dans les statuts. Quant à la réserve facultative, elle est libre. Les associés peuvent y placer ce qu’ils veulent.

Comment utiliser la réserve facultative ?

La décision d’utiliser ou non la réserve facultative se fait lors de l’assemblée générale ordinaire. C’est au cours de cette réunion d’actionnaires qu’ils décident d’affecter le résultat. S’ils ne décident pas de mettre une partie ou l’intégralité des bénéfices en réserve, ils pourront choisir de se verser des dividendes ou de décider ultérieurement de l’affectation des résultats (c’est ce qu’on appelle le report à nouveau).

L’affectation des bénéfices en réserve facultative est ensuite une opération comptable. L’écriture est la suivante :

Débit Crédit
120 Résultat de l’exercice (bénéfice)
1068 Autres réserves 

Pourquoi utiliser la réserve facultative ? 

La réserve facultative fait partie des capitaux propres. Placer des sommes d’argent en réserve permet ainsi d’améliorer la solidité financière de l’entreprise. Certains ratios financiers s’en voient alors améliorés et les tiers accordent plus facilement leur confiance à l’entreprise (fournisseur, banque, investisseurs…). De plus, la réserve facultative permet de « se couvrir » si l’entreprise envisage des résultats négatifs dans les années à venir (si elle prévoit par exemple une charge exceptionnelle). Des réserves importantes permettront d’absorber les pertes.

A noter enfin que les sommes mises en réserve ne correspondent pas à une somme d’argent bloquée en banque.

Qu’est-ce que la réserve facultative ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *