Lorsque l’entreprise a des besoins qu’elle n’arrive pas à satisfaire en interne (par manque de temps des salariés ou par manque de compétence), la question « recruter un salarié ou avoir recours à un prestataire » se pose inévitablement.

Recruter un salarié ou avoir recours à un prestataire : les avantages et les inconvénients

Chacune des deux alternatives, recruter un salarié ou avoir recours à un prestataire offre des avantages et des inconvénients.

Ainsi, recruter un salarié est plus complexe au niveau des démarches administratives. Il faut en effet réaliser une déclaration préalable à l’embauche, rédiger un contrat de travail… Le processus est long : formaliser le besoin et poster l’appel à candidature, trier les CV, rencontrer les postulants en entretien d’embauche

De plus, beaucoup d’entreprises sont réticentes à embaucher en CDI car les procédures de licenciement sont complexes et peuvent couter cher à l’entreprise. L’embauche en CDD est quant à elle régie par des règles strictes. Elle ne peut se faire qu’en cas de raisons définies par la loi comme l’accroissement temporaire d’activité ou le remplacement d’un salarié absent.

A l’inverse, avoir recours à un prestataire est beaucoup plus simple au niveau des formalités. Cela ne demande bien souvent que la recherche d’un nouveau fournisseur (appel d’offre, comparaison des réponses…) et la réalisation d’un contrat liant les deux parties.

La rupture d’un contrat avec un prestataire est de plus, plus simple que la rupture d’un contrat avec un salarié.

Cependant, faire appel à un prestataire est généralement plus couteux que recruter un salarié.

Recruter un salarié ou avoir recours à un prestataire : les critères de choix

Voici certaines questions à se poser avant de choisir de recruter un salarié ou d’avoir recours à un prestataire :

  • Le besoin est il fréquent? si oui, l’entreprise pourra davantage opter pour un CDI ;
  • Le besoin est il structurel ou conjoncturel? s’il est conjoncturel, un CDD suffira si l’embauche respecte certaines conditions ;
  • Le travail demandé est il complexe? Si c’est le cas, il peut être difficile de trouver un candidat sur le marché du travail qui aura les compétences et le recours à un prestataire pourra être plus facile ;
  • Le travail demandé fait il parti du corps de métier de l’entreprise? Si non, il pourra être préférable de passer par un prestataire ;
  • La politique de l’entreprise est elle d’externaliser au maximum le travail ? si oui, le recours à un prestataire est la meilleure option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *