Le centre de services partagés

Le centre de services partagés est une entité interne à un groupe qui rassemble en un même endroit une fonction support de l’entreprise. Il s’agit par exemple des ressources humaines, de l’informatique ou de la comptabilité. Ces fonctions ne se retrouvent donc plus au sein de chaque société du groupe mais dans le centre de services partagés, réelle entité au service des autres entités du groupe. En résumé, il agit comme un prestataire de services internes. Quels sont ses avantages ? Quels sont les inconvénients ? Voici les pour et les contres.

Quels sont les avantages d’un centre de services partagés ?

Le centre de services partagés, en regroupant au sein d’un même endroit les mêmes fonctions du groupe, vise des gains de productivité et une amélioration du savoir-faire grâce à la centralisation et à la mutualisation des moyens ainsi qu’à l’harmonisation des processus de gestion.

La volonté de le mettre en place tend vers :

  • La recherche de l’efficience en termes organisationnels ;
  • L’amélioration de la satisfaction des clients internes et externes ;
  • La diminution des coûts.

Quels sont les inconvénients d’un centre de services partagés ?

Le principal inconvénient est la démotivation des salariés qui se retrouvent déconnectés des autres activités du groupe. Malgré une amélioration globale du savoir faire, les salariés, noyés dans la masse, deviennent spécialisés par tâches et perdent en compétences.

De plus, sa mise en place demande du temps et beaucoup de travail. Il faut compter environ 1 an, parfois 1 an et demi. La consultation préalable des délégués du personnel est un pré-requis. La mise en place entraîne en effet nécessairement une réduction du personnel, des transferts de poste et des départs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !