Ecrire un CV pour un stage

Ecrire un CV pour un stage diffère d’écrire un CV pour un emploi. En effet, comme le candidat a moins d’expérience, le CV sera moins étoffé. Afin de le rendre plus attrayant, et plus complet, certaines informations seront donc rajoutées pour décrire les qualifications du candidat. Il est également nécessaire d’ajouter toutes les missions extra professionnelles que le stagiaire a pu réaliser.

L’état civil, première partie à compléter dans la rédaction du CV pour un stage

Dans la première partie, ce sont les informations qui concernent l’état civil du salarié qui devront être renseignées :

  • Nom et prénom ;
  • Adresse ;
  • Age ou date de naissance ;
  • Numéro de téléphone ;
  • Adresse e-mail ;
  • Éventuellement, vos dates de disponibilité ;
  • Il peut aussi être intéressant d’indiquer si vous êtes titulaire du Permis B (dans les grandes villes, c’est une information peu pertinente mais qui peut être importante dans les zones où les transports en commun sont peu développées).

La formation

La formation est généralement renseignée dans la deuxième partie. Y sont ainsi indiqués les diplômes et les études si elles ne sont pas sanctionnées par un diplôme (par exemple classe préparatoire aux grandes écoles). Pour chaque diplôme et formation, il faudra indiquer :

  • L’année d’obtention ;
  • Le nom de l’établissement ;
  • La ville et éventuellement le département entre parenthèses pour les petites villes.

Les diplômes devront être indiqués du plus récent au plus ancien. Il n’est pas nécessaire d’indiquer le brevet.

Les expériences professionnelles, point clé dans le CV pour un stage

Il faut noter dans les expériences professionnelles vos stages et vos jobs d’été. Vous pourrez aussi y indiquer le cas échéant vos expériences dans une association. Pour chaque expérience, notez :

  • Le nom de l’entreprise ou de l’association ;
  • Le secteur d’activité si l’entreprise n’est pas connue ;
  • La ville et éventuellement le département entre parenthèses pour les petites villes ;
  • La durée et la date ;
  • Une description de vos missions.

N’essayez pas de tricher en ajoutant de fausses expériences professionnelles, le recruteur se doute que cette partie sera courte. Vous risqueriez de vous faire piéger en entretien et de devoir avouer que vous avez menti sur le CV.

Les compétences

Indiquez ici les compétences en langue et en informatique que vous possédez ainsi que le niveau. Pour les langues, vous pourrez noter s’il s’agit de votre langue maternelle, si votre niveau est courant ou si possédez seulement des notions. Notez aussi si vous êtes déjà parti à l’étranger et votre score à certains tests comme le TOEIC ou le TOEFL.

Pour l’informatique, notez les logiciels que vous maitrisez ainsi que votre niveau (maitrise, connaissance, notions…). C’est ici que vous pourrez indiquer les compétences sous Word, Excel, Access ainsi que si vous possédez le BAFA ou d’autres diplômes.

Les centres d’intérêt, dernière partie du CV pour un stage

Notez ici uniquement vos vrais centres d’intérêt. Inutile d’indiquer « cinéma » si vous ne vous rappelez plus du dernier film que vous êtes allez voir. Mentionnez si vous pratiquez un sport, si vous aimez lire (même remarque que pour le cinéma, si vous ne vous rappelez plus le dernier livre que vous avez lu, n’indiquez rien). Précisez le genre de livre ou de film que vous aimez, votre auteur ou réalisateur préféré, votre style de prédilection. Si vous faites du sport, notez votre niveau.

A la différence des CV anglo-saxons qui tiennent sur plusieurs pages, le CV français doit tenir sur une seule page.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.