Ouvrir une entreprise de nettoyage

S’il y a bien une chose que les sociétés sous-traitent, c’est le nettoyage de leurs locaux. Même les particuliers font de plus en plus faire leur ménage par des indépendants ou par des sociétés. Il faut dire que le marché pèse quelque 12 milliards de chiffre d’affaires par an. Vous souhaitez vous aussi ouvrir une entreprise de nettoyage ? conditions nécessaires, démarches de création, facteurs clés de succès…voici tout ce qu’il faut savoir pour se lancer.

Quelles sont les conditions pour ouvrir une entreprise de nettoyage ?

Ouvrir une entreprise de nettoyageIl n’y a pas de conditions de diplômes et/ou d’expériences à avoir. Bien entendu, il faudra tout de même avoir des connaissances dans le secteur, qu’il s’agisse de prestations auprès de particuliers ou professionnels. Il faut en effet savoir que la plupart des entreprises de nettoyage sont spécialisées :

  • Nettoyage de bureau ;
  • Nettoyage de machines et de locaux industriels :
  • Station de nettoyage de voitures ;
  • Nettoyage de surfaces vitrées ;
  • Nettoyage médical ;
  • Et bien sûr nettoyage auprès de particuliers.

Dans ce dernier cas, il faudra connaitre la réglementation en matière de services à la personne. En effet, en tant que professionnel intervenant chez les particuliers, vous pourrez faire bénéficier à vos clients d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 50% des dépenses réalisées. Il faut pour cela réaliser une déclaration de services à la personne sur le site Internet Nova.

A noter enfin que sauf pour le nettoyage de voitures, le secteur est artisanal et relève donc de la chambre des métiers. Le stage de préparation à l’installation n’est toutefois plus obligatoire depuis la loi Pacte.

Quelles sont les démarches à réaliser pour ouvrir une entreprise de nettoyage ?

Il sera nécessaire de créer une structure juridique afin d’encaisser ses revenus et de facturer ses clients.

Si vous souhaitez travailler en tant qu’indépendant et ne pas prendre de salariés, vous n’êtes pas obligé de créer une entreprise. Vous pouvez être embauché directement par un particulier qui sera alors particulier-employeur, qui pourra vous rémunérer en salaire ou en CESU.

Si toutefois vous souhaitez créer une « vraie » entreprise de nettoyage, vous professionnaliser et recruter des salariés, vous devrez alors créer une entreprise (entreprise individuelle ou EIRL) ou une société (EURL, SARL, SASU, SAS…). Dans le premier cas, le patrimoine de l’entreprise et celui de l’entrepreneur sont confondus. Dans le second, ils sont bien distincts et vous pouvez donc choisir de vous associer.

Les formalités de création dépendront de la forme choisie et sont, à quelques détails près, les mêmes pour les sociétés. Les formalités de création d’une EIRL et d’une entreprise individuelle sont quant à elles assez différentes.

Comment se démarquer de la concurrence ?

Ouvrir une entreprise de nettoyageIl existe de nombreuses sociétés de nettoyage en France. Ainsi, on en compte environ 30 000. Toutefois, même si le marché est très atomisé en termes de nombre d’entreprises, il faut savoir que les grands acteurs du secteur tirent 70% du chiffre d’affaires. Avant de se lancer, il sera donc nécessaire de réaliser une étude de marché et une étude de concurrence. Il faudra bien connaitre le secteur local, savoir si les besoins des clients sont entièrement satisfaits ou s’il y a de la place pour un nouvel entrant.

Une fois cette étude menée, il sera nécessaire de définir comment se démarquer des acteurs déjà présents. Cela peut se faire de différentes façons :

  • Par les prix : il faudra proposer des prix plus bas que les concurrents, en réussissant en parallèle à maintenir une marge correcte ;
  • Par la qualité : cela passe par le recrutement d’un personnel bien formé et consciencieux ainsi qu’un service qualité attentif, n’hésitant pas à réaliser des contrôles fréquemment ;
  • En se spécialisant : autrement qu’en se spécialisant uniquement sur un secteur d’activité (domaine industriel, médical…), il est possible d’offrir des prestations « différentes » comme choisir d’utiliser exclusivement des produits biologiques et écologiques ;
  • En obtenant certaines certifications, comme les normes ISO, souvent synonymes de sérieux et de qualité.

Pour les sociétés de nettoyage travaillant auprès de particuliers, il est possible à l’inverse d’élargir les services proposés. La personne en charge du ménage pourra alors être polyvalente et s’occuper également des travaux de jardinage, de petits bricolages, du repassage…

Quels sont les facteurs clés de succès d’une entreprise de nettoyage ?

Afin de réussir dans le secteur, il faudra :

  • Recruter les salariés et gérer correctement les plannings. Les employés doivent être correctement formés, notamment pour tout ce qui touche au nettoyage spécifique (matériel médical, industriel…). Ils doivent être impliqués et consciencieux. Il est pour cela nécessaire de leur offrir des conditions de travail satisfaisantes, notamment pour toutes les personnes travaillant de nuit ;
  • Trouver des clients et les fidéliser : il est pour cela primordial d’être un bon commercial. De nombreux moyens existent pour se faire connaitre : participer à des salons professionnels afin de rencontrer des clients potentiels, réaliser des outils de communication (flyers, prospectus, brochures…), créer un site Internet…Vous pouvez aussi choisir de disposer d’un local afin d’avoir pignon sur rue ;
  • Gérer correctement les achats : trouver les fournisseurs adéquats, négocier les conditions de paiement, maitriser les charges ainsi que les frais de personnel qui sont souvent les plus importants dans une société de nettoyage. Ce n’est toutefois pas le cas pour les stations de lavage automatique : les frais au démarrage sont plus importants, mais en contrepartie, les charges sociales sont beaucoup plus faibles car le besoin en salariés est moins important.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !