Y a-t-il plus de créations d’entreprises en période de crise ? Est ce la bonne période pour créer et devenir son propre chef ou faut-il attendre une période plus prospère ? Voici les avantages et les inconvénients à créer son entreprise en période de crise.

Créer son entreprise en période de crise : les inconvénients

Forcement, en période de crise, les banques sont plus frileuses pour prêter de l’argent aux entreprises, notamment aux entreprises qui se créent. Cela se traduit par deux options : soit la banque ne prête pas, soit elle prête à des taux d’intérêts plus élevés et demandent plus de garantie ou un apport plus élevé de la part des associés.

Et pourtant, les français, y voyant un moyen de faire face aux difficultés économiques, rêvent toujours autant de créer leurs entreprises. Les incitations étatiques favorisant l’entreprenariat sont plus présentes. Preuve en est, le statut d’auto-entrepreneur crée récemment par le gouvernement.

Créer son entreprise en période de crise : les avantages

Créer en période de crise offre l’avantage principal d’avoir moins de concurrents, puisque les gens se lancent moins. Les entreprises en phase de lancement trouvent également plus de candidats compétents sur le marché du travail. De plus, les prix sont moins élevés, notamment en matière d’immobilier et de rémunération des salariés.

Crise faisant, le nombre d’entreprises à racheter est plus élevé et souvent à un prix relativement faible.

Simplifiez vos démarches de création de société Créer ma société

 

Créer son entreprise en période de crise
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *