L’échange marchandises

L’échange marchandises est une sorte de troc entre entreprises. Elle permet aux partenaires d’échanger des biens ou des services, en général de même valeur, sans flux financier. Quel est son fonctionnement ? Quelles sont les règles à respecter au niveau comptable, financier et juridique ? Quels sont ces avantages ?

Comment fonctionne l’échange marchandises ?

L’échange marchandises est un échange, souvent à valeur égale, de biens et de services entre un client et un fournisseur. L’échange marchandises se pratique fréquemment dans le secteur de la communication et des médias.

Il permet par exemple l’achat d’espace publicitaire en échange de biens ou de services de l’entreprise qui achète cette espace (par exemple, présence du logo d’un magazine sur l’affiche d’un spectacle).

Quelles sont les règles à respecter ?

La seule différence de l’échange marchandises avec un achat « classique » se situe au niveau du flux financier puisque si l’échange est de même valeur, il n’y a justement pas de flux financier. Il est quand même nécessaire de recevoir une facture d’achat et d’émettre une facture une vente. Les factures doivent mentionnées les termes « échange marchandise » ou « compensation » et « seule la TVA est due ».

Si la valeur de l’échange n’est pas identique, il faut régler la différence. La compensation monétaire s’appelle la soulte.

Un contrat doit être rédigé entre les deux parties.

Quels sont les avantages à réaliser un échange marchandises ?

Réaliser un échange marchandises peut être avantageux pour les deux parties : c’est une solution peu coûteuse qui peut permettre d’écouler plus vite certains produits. Attention toutefois, il est nécessaire d’évaluer au préalable la valeur des prestations de chaque coté.

Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.