Les 3R : remises, ristournes et rabais

Dernière mise à jour le

Les remises, ristournes et rabais, appelés communément les 3R sont trois modes de réduction accordés à un client. Toutefois, chaque type est différent : ils ne sont pas calculés de la même façon ni accordé à des moments identiques. Ainsi, leur comptabilisation diffèrent.

Remises, rabais, ristournes, quelles différences entre les 3R?

Les remises

La remise est une réduction commerciale effectuée en fonction des quantités vendues, de l’importance du client ou en raison d’une opération commerciale. Il s’agit plutôt d’offres ponctuelles. Par exemple, en B to C (business to consumer), on retrouve des remises commerciales sous forme d’offres de type 1 produit acheté, le deuxième à moins 50%.

La facture comprenant une remise est enregistrée pour son montant net c’est-à-dire déduction faite de la remise.

Les ristournes

La ristourne est une réduction effectuée en fonction de la quantité vendue. A la différence d’une remise, c’est une réduction accordée sur une période. La ristourne se calcule généralement en fin d’année. Elle fait souvent l’objet d’une négociation lors de la signature de contrats annuels ou pluri-annuels.

La facture comprenant une ristourne est enregistrée pour son montant net c’est à dire déduction faite de la ristourne. Toutefois, la ristourne ne figure généralement pas sur la facture. Le fournisseur envoie dans ce cas un avoir. Cet avoir sera comptabilisé dans le compte 609.

Les rabais

Le rabais est une réduction effectuée en compensation d’un préjudice subit. Il peut ainsi être accordé en raison :

  • D’une malfaçon ou d’un défaut de fabrication ;
  • D’un retard de livraison, dans la réalisation de la prestation ou dans l’achèvement des travaux ;
  • D’une différence entre le produit commandé et le produit reçu.

Cette réduction a lieu au moment ou après la facturation. Il s’agit alors d’un avoir. Elle revêt donc un caractère plutôt exceptionnel et est accordé .

La facture comprenant un rabais est enregistrée pour son montant net c’est-à-dire déduction faite du rabais. De la même façon que pour la ristourne, l’avoir est comptabilisé dans le compte 609.

L’escompte est-il différent des 3R?

L’escompte est une réduction obtenue par le client qui paye comptant. C’est une réduction financière et non commerciale, à la différence des remises, rabais et ristournes.

L’escompte est donc enregistré en charges ou produits financiers en fonction qu’il soit obtenu ou versé :

  • Au compte 765 pour les escomptes obtenus ;
  • Au compte 665 pour les escomptes versés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !