Lutter contre les fraudes sur les opérations bancaires en entreprise

Devant la recrudescence des fraudes sur les opérations bancaires, les entreprises n’ont pas d’autres solutions que de mettre en place des moyens pour lutter contre ces phénomènes. Cela passe aussi bien par la mise en place de campagnes de communication que par le renforcement de la sécurité des systèmes d’information.

Lutter contre les fraudes sur les opérations bancaires en entreprise : les campagnes de sensibilisation

Il est essentiel de sensibiliser les salariés aux fraudes et escroqueries sur les opérations bancaires en entreprise. Ces campagnes de communication doivent rappeler :

– La nature des opérations de fraudes et d’escroqueries les plus souvent commises :

  • Fraude au président ;
  • Faux technicien bancaire ;
  • Faux fournisseur ;
  • Malware…

– Les règles de base :

  • Les banques ne demandent jamais de codes confidentiels au téléphone ou par e-mail :
  • Les techniciens bancaires ne prennent jamais la main à distance sur l’ordinateur du collaborateur ;
  • Les mots de passe ne doivent jamais être communiqués ;
  • Les mots de passe par défaut doivent être changés…

– Les règles de vigilance :

  • Vérifier la présentation des documents reçus suspects (faute d’orthographe par exemple) ;
  • Faire attention aux e-mails d’origine inconnue avec une pièce jointe ou un lien ;
  • Se méfier des demandes urgentes et confidentielles vers des bénéficiaires inconnus, des sites avec une adresse URL inexacte ou une absence de mention « https » ;
  •  Toujours respecter la procédure interne d’exécution des virements, prendre le temps d’effectuer les vérifications d’usage…

En cas de doute sur une demande, il faut prévenir sans attendre un responsable et alerter la banque. En cas d’escroquerie ou de tentative d’escroquerie, la police doit également être contactée.

Lutter contre les fraudes sur les opérations bancaires en entreprise : le renforcement de la sécurité des systèmes d’information

Quelques règles et actions doivent être mises en place au niveau du système d’information :

  • Activation d’un anti-virus et d’un pare-feu, maintenance permanente et scan régulier afin d’éradiquer les logiciels malveillants présents sur les ordinateurs ;
  • Renforcement des mots de passe sur les ordinateurs (structure et changement périodique obligatoire) ;
  • Configuration des postes de travail avec une administration centralisée afin d’éviter le téléchargement de logiciels tiers ;
  • Verrouillage des ordinateurs lorsque les salariés quittent le bureau.
Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.