Evaluer les candidats avec CV et lettres de motivation

Recruter un salarié n’est pas une chose aisée et débute par un tri dans toutes les candidatures reçues. Qu’il s’agisse de candidatures spontanées ou de réponses à une offre d’emploi, des dizaines voire centaines de candidatures sont reçues chaque semaine dans les entreprises. La première étape du recrutement est alors d’évaluer les candidats grâce aux CV et aux lettres de motivation.

Evaluer les candidats grâce au CV

Première étape dans le processus de recrutement : l’évaluation des CV. Il doit se faire sur des critères objectifs et il est ainsi souvent recommandé de faire une grille d’évaluation avec des critères de notation. Cette grille se basera sur des critères de forme (orthographe, présentation) ainsi que sur des critères de fond (expériences, diplômes). Il est essentiel de bien définir les qualifications requises pour le poste avant d’examiner les candidatures. Ces dernières auront pu être déterminées grâce à la fiche de poste réalisée au préalable.

Cette grille permettra également de hiérarchiser les CV retenus et de ne contacter que les meilleurs.

Parfois, pour un même poste, il est possible de recevoir plus de 100 candidatures d’où l’intérêt de ne pas perdre trop de temps à évaluer un CV.

Bien entendu, il n’est pas possible de mettre en place des critères discriminatoires comme le sexe, l’âge, la nationalité, l’adresse…

Évaluation sur la forme

Bien entendu, la forme du CV joue beaucoup et il faudra être attentif :

  • A la structure générale et à la lisibilité : aspect général, lecture facile, paragraphe séparé par des titres, informations pertinentes mises en valeur…;
  • A la syntaxe et à l’orthographe : présence de fautes d’orthographe et de grammaire, tournure de phrases correctes…

C’est d’autant plus important si le poste requiert des qualités rédactionnelles. C’est même rédhibitoire pour certaines métiers, notamment tout ce qui touche à la rédaction (rapports en interne, rédaction web, pigiste…).

Évaluation du CV sur le contenu

Certains éléments du CV devront être regardés attentivement :

  • Expérience : expérience la plus significative, compétences maîtrisées ;
  • Cheminement professionnel : stabilité de l’emploi, progression des responsabilités, trou dans CV, période d’inactivité, changements successifs d’entreprise, reconversions professionnelles ;
  • Formation et diplôme ;
  • Projets menés : missions effectuées, responsabilités confiées, résultats obtenus ;
  • Compétences informatiques et linguistiques : logiciel maîtrisé, outils, langues ;
  • Intérêts pour le poste : mise en valeur des expériences significatives pour le poste notamment ;
  • Activités extraprofessionnelles : association, loisir, sport…

Il faut, dans cette partie, trouver les éléments qui jouent en faveur du candidat ainsi que les points qu’il faudra creuser en entretien d’embauche.

Soft skills ans hard skills

On parle de plus en plus de ses termes en ressources humaines. Les hard skills sont les compétences techniques comme la maîtrise d’un progiciel de gestion intégré type SAP ou la programmation PHP dans la création de site internet. Les soft skills sont les compétences comportementales comme la rigueur, la curiosité, la flexibilité…

Les hard skills sont directement indiqués dans le CV. Les soft skills sont déduits. Grâce à la forme du CV, on pourra voir si le candidat est rigoureux et a le soucis de détail ou est créatif. Les expériences et les projets menés permettront de savoir si le candidat fait preuve de ténacité, possède un esprit d’entrepreneuriat, est leader ou s’intègre bien dans une équipe.

Evaluer les candidats grâce à la lettre de motivation 

Alors que le recruteur cherchera davantage à savoir si le candidat a l’expérience et les qualifications nécessaires au poste à travers le CV, il cherchera davantage à déterminer la motivation du candidat ainsi que ses qualités rédactionnelles et sa capacité de synthèse grâce à la lettre de motivation.

Là aussi la forme sera étudiée ainsi que le contenu :

  • Le candidat montre t-il des qualités de synthèse (une page maximum avec des paragraphes) ?
  • Montre-il des qualités rédactionnelles (vocabulaire varié, pas de faute d’orthographe et de syntaxe, phrases courtes et concises, présentation formelle…) ?
  • Montre-t-il un intérêt pour le poste (raison de sa candidature, intérêt pour le poste) ?
  • Sait-il mettre en avant son parcours (liens avec sa formation et ses expériences, apport au poste et à l’entreprise) ;
  • S’agit-il d’une lettre « passe partout » ou est elle adaptée à l’entreprise ?
Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.