Gérer les congés d’été de ses salariés

Le moment des congés d’été est toujours une période délicate pour les chefs d’entreprise. En effet, ils doivent faire face à l’absence d’un certain nombre de salariés. Ils devront aussi parfois gérer une baisse d’activité liée à la fermeture temporaire pour congés d’été des clients. A l’inverse, ils seront parfois confrontés à un surcroit d’activité en fonction de la saisonnalité de l’activité. Comment l’entreprise doit-elle gérer ses congés d’été ? Doit-elle forcer ses salariés à prendre des congés ? Doit-elle recruter des personnes en CDD ?

Gérer les congés d’été en anticipant le volume d’activité

Il est nécessaire d’anticiper le volume d’activité afin de faire face à la période estivale. En effet, certaines activités saisonnières, notamment toutes les activités liées au tourisme demanderont un surcroît de personnel.

A l’inverse, d’autres activités, par exemple dans l’industrie, tourneront à plus lent régime et devront donc mettre en place une période de fermeture. Il faudra tout de même assurer un service minimum. Impossible d’arrêter complètement l’activité, ne serait-ce que pour répondre aux éventuelles demandes urgences des clients. En tout état de cause, il faudra également avoir un stock minimum afin de faire face à des commandes ponctuelles. Cela vaut aussi dans les services. Même si l’activité est en général plus calme en été, il faudra à minima avoir quelques salariés présents afin de traiter les besoins éventuels des clients.

Gérer les congés d’été, en particulier les ressources humaines

Une fois l’activité estivale analysée et anticipée, il faudra établir un planning des congés des salariés. En fonction du cas de figure dans lequel se trouve l’entreprise : avoir un surcroît d’activité en été ou au contraire une baisse d’activité, elle devra soit forcer les salariés à prendre des congés soit recruter des personnes supplémentaires.

  • Forcer ses salariés à prendre des congés payés

Il est possible de forcer ses salariés à prendre des congés payés. L’employeur doit au préalable se rapporter à la convention collective qui peut faire mention des modalités. A défaut, l’entreprise demande l’accord des délégués du personnel.

Le chef d’entreprise tient compte de la situation de famille du salarié avant de lui imposer une période de congés. Il pourra alors fixer l’ordre des départs en vacances des salariés. Cet ordre devra être communiqué aux salariés au moins un mois avant le départ en vacances. Dans le cas de la fermeture de l’entreprise sur une certaine période, l’entreprise doit informer ses salariés au moins deux mois avant la fermeture.

  • Recruter des personnes supplémentaires

Il est possible de recruter des salariés en intérim ou en CDD pour faire face aux départs en congés des salariés et à la pénurie temporaire de main d’œuvre ainsi qu’au surcroît d’activité en période estivale. C’est souvent des étudiants qui sont recrutés pour des emplois avec peu de qualification.

Pour des missions plus qualifiées, les employeurs préfèrent généralement réorganiser en interne les missions pour que les personnes qui ne sont pas en congés reprennent des tâches des personnes qui le sont.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.