La visite médicale périodique

La visite médicale périodique a lieu tous les cinq ans maximum dans la majorité des cas mais peut avoir lieu plus souvent si un salarié est en surveillance médicale renforcée. A l’initiative de l’employeur qui doit se charger de la préparer et de convoquer le salarié, la visite médicale périodique permet de s’assurer du maintien de la capacité du salarié à exercer son activité.

Quand doit être réalisée la visite médicale périodique ?

La fréquence de réalisation de la visite médicale dépend de la catégorie du salarié :

  • Si le salarié ne relève pas d’une surveillance médicale renforcée : tous les 5 ans maximum ;
  • Si le salarié se trouve dans une situation particulière comme les moins de 18 ans, les femmes enceintes, les travailleurs handicapées, les salariés souffrant d’invalidité et les travailleurs de nuit, elle doit l’être tous les 3 ans ;
  • S’il est confronté à des risques comme l’exposition aux agents biologiques ou cancérigènes, aux rayonnements ionisants, à l’amiante, au plomb, aux chutes de hauteur, elle a lieu tous les 4 ans. A l’examen médical d’aptitude s’ajoute l’avis d’aptitude, deux ans après. Il peut être réalisé par n’importe quel professionnel de santé, et par forcement par le médecin du travail.

Comment se déroule t-elle ?

Elle est composée :

  • D’un entretien portant sur les événements médicaux qui sont intervenus depuis la dernière visite médicale. Y seront aussi mentionnées les modifications ayant eu lieu sur le poste de travail ;
  • D’un examen médical (analyse d’urine, examen de la vision…) ;
  • De la prescription d’examens complémentaires le cas échéant.

Elle est aussi l’occasion pour le salarié d’évoquer les différents problèmes médicaux rencontrés en lien avec son activité professionnelle. Le médecin est lié par le secret professionnel. Il ne transmettra aucune information d’ordre personnel à l’employeur.

A noter que la visite médicale a lieu pendant le temps de travail du salarié. Le salaire est donc maintenu. Il peut arriver pour x ou y raisons qu’elle se déroule en dehors du temps de travail, si le salarié travaille de nuit par exemple. Dans ce cas, il percevra tout de même une rémunération pour s’y rendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.