Le délai moyen de paiement des fournisseurs

Le délai moyen de paiement des fournisseurs est un indicateur à suivre au même titre que le délai moyen de paiement des clients. La LME (loi de modernisation de l’économie) prévoit que le délai moyen de paiement des fournisseurs ne puisse pas dépasser 45 jours FDM ou 60 jours date de facture. Si les fournisseurs demandent toutefois à être payés plus rapidement, l’entreprise devra s’assurer que sa trésorerie et son BFR (besoin en fonds de roulement) ne s’en trouvent pas dégradés.

Comment calculer le délai moyen de paiement des fournisseurs ?

La formule de calcul est la suivante : Dettes fournisseurs TTC / Montant des achats TTC * 360.

Les dettes sont les sommes dues à des tiers. Il en existe de plusieurs natures :

  • Dettes fiscales (paiement de la TVA, de l’impôt…) ;
  • Dettes sociales (paiement des salaires, des charges sociales…) ;
  • Et dettes fournisseurs : il s’agit alors des sommes dues aux fournisseurs de l’entreprise. Ainsi, en général, quand l’entreprise réalise un achat (matière première, fourniture, sous-traitance…), elle ne règle pas comptant mais avec un délai convenu d’avance avec l’autre partie.

Comptablement, les dettes sont inscrites au passif dans le bilan de l’entreprise.

Quel est le délai moyen de paiement des fournisseurs ?

La loi de modernisation de l’économie (LME) adoptée en 2008 prévoit que le délai moyen de paiement des fournisseurs ne peut pas dépasser 45 jours fin de mois ou 60 jours date de facture.

En cas d’absence de convention, il est de 30 jours à compter de la réalisation de la prestation ou de la livraison de la marchandise. En cas de non respect de ce délai, l’entreprise contrevenante est passible d’une amende de 15 000€.

Pourquoi calculer le délai moyen de paiement des fournisseurs ?

Il a un impact direct sur le BFR (besoin en fonds de roulement) de l’entreprise. Il s’agit de sa capacité à dégager ou non des ressources à court terme. Son calcul prend en compte trois indicateurs : les créances clients, le stock et les dettes fournisseurs. Un délai trop court peut entrainer des difficultés de trésorerie si l’entreprise possède des stocks importants et si le délai de règlement des clients est relativement long.

Calculer le délai moyen de règlement des fournisseurs permet ainsi donc de pouvoir gérer plus efficacement la trésorerie de l’entreprise.

Que faire en cas de délai trop court ?

En cas de délai moyen de paiement des fournisseurs trop court, plusieurs solutions sont possibles :

  • Négocier des délais de règlement plus longs avec les fournisseurs ;
  • Agir sur les autres postes qui consomment de la trésorerie :
    • Demander aux clients de raccourcir les délais de paiement afin d’être payé plus rapidement ;
    • Trouver des solutions comme l’escompte, l’affacturage ou le Dailly pour accélérer les paiements des clients ;
    • Réduire les stocks, qui constituent de l’argent immobilisé, parfois inutilement.
  • Consentir à une augmentation des prix en échange de délais de paiement plus longs ;
  • Négocier avec sa banque un découvert autorisé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !