La VNC (valeur nette comptable)

La VNC (valeur nette comptable) est une notion comptable. Il s’agit de la différence entre la valeur brute d’un actif et le cumul des amortissements et des provisions. C’est le prix auquel l’actif est inscrit dans les comptes de l’entreprise.

Qu’est ce que la VNC ?

La VNC est la valeur brute d’un actif moins les amortissements et les provisions :

  • Valeur brute : c’est la valeur d’acquisition d’un actif ou sa valeur de réévaluation. Ainsi, à la date d’achat de l’actif, la valeur brute est égale à la valeur nette comptable puisqu’aucun amortissement et qu’aucune dépréciation n’a été réalisée ;
  • Amortissement : c’est la constatation de la perte de valeur d’un actif liée à son utilisation dans son temps. Une immobilisation peut être amortie de façon linéaire ou dégressive. Elle est amortie selon les durées usuelles ;
  • Provision : c’est un passif qui correspond à un événement qui intervient dans l’exercice et qui va engendrer une perte de valeur de l’actif mais qui ne peut pas être connu à 100% à l’avance tant au niveau du montant et de la date. Il peut seulement être estimé.

On parle principalement de VNC pour les immobilisations. Il s’agit des biens inscrits à l’actif dans le bilan des sociétés. A la différence des charges, on en attend des avantages économiques futurs. On peut également parler de la VNC pour les stocks et les créances qui, même s’ils ne sont pas amortis, peuvent faire l’objet d’une dépréciation.

Comment la calculer ?

Prenons un exemple.

Une immobilisation a été achetée le 01/01/2012 pour 10 000€. Elle est amortie linéairement sur 5 ans. Voici le tableau d’amortissement la faisant apparaître année par année.

AnnéeVNC début d’exerciceAmortissementAmortissements cumulésVNC fin d’exercice
202010 0002 0002 0008 000
20218 0002 0004 0006 000
20226 0002 0006 0004 000
20234 0002 0008 0002 000
20242 0002 00010 0000

Quelle est la différence entre la VNC et la valeur de marché ?

La valeur nette comptable est une valeur historique. Elle répond au principe comptable des coûts historiques.

Elle peut être différente de la valeur réelle d’un actif. Ainsi, lors de la revente du bien, l’entreprise doit calculer la différence entre la valeur de revente et la valeur nette comptable : cette différence constituera une plus ou moins value (une plus value si la valeur de vente est supérieure à la VNC, une moins value dans le cas contraire). La plus-value sera imposée.

Pourquoi la calculer ?

Outre de déterminer la plus ou moins value, son calcul revêt plusieurs utilités :

  • Calculer des ratios financiers comme :
    • Le ratio de vétusté de l’appareil productif : VNC des immobilisations corporelles / valeur brute des immobilisations corporelles. Plus il est proche de 0, plus l’appareil productif est vétuste ;
    • Le ratio de couverture des emplois stables : capitaux permanents / VNC des immobilisations. Il permet de déterminer si les immobilisations sont financées par les ressources stables de l’entreprise;
  • Déterminer la valeur d’une société.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !