Enregistrer une écriture d’emprunt

Des écritures doivent être passées en comptabilité quand un emprunt est souscrit puis quand il est remboursé. L’écriture de remboursement est décomposée en une écriture de paiement des intérêts, qui constitue une charge, et une écriture de remboursement du capital. Enregistrer une écriture d’emprunt se fait donc par étape et en décomposant les remboursements.

Saisir l’écriture de souscription de l’emprunt

Lors de la souscription à un emprunt bancaire, l’entreprise et le banquier se mettent d’accord sur les termes du prêt. Ils s’accordent ainsi notamment sur :

  • Le montant initial ;
  • Le taux d’intérêt ;
  • Les assurances ;
  • La durée de remboursement, comprenant un différé ou non ;
  • La fréquence de remboursement : tous les mois, les trimestres, les années…;
  • Les modalités de remboursement :
    • Remboursement in fine : le capital est uniquement remboursé à l’échéance. Les intérêts sont quant à eux payés chaque mois ;
    • Amortissements constants : les intérêts varient chaque mois, le capital remboursé est identique chaque mois ;
    • Annuités constantes : les intérêts et remboursements sont identiques chaque mois.

A cette occasion, le banquier remettra à son client un tableau de remboursement qui sera utile pour connaitre les écritures à enregistrer chaque mois, notamment la décomposition entre remboursement du capital, paiement des intérêts et assurance.

L’écriture constatant la souscription de l’emprunt est la suivante :

DébitCrédit
512 Banque : montant du prêt
164 Emprunt : montant du prêt

Certaines banques peuvent demander le paiement d’une caution. L’écriture comptable sera la suivante :

DébitCrédit
2755 – Cautionnement
512 – Banque

Des frais de dossier peuvent également être payés à l’occasion de la souscription de l’emprunt. La comptabilisation de ces frais sera la suivante :

DébitCrédit
627 Services bancaires et assimilés (Montant HT)
44566 TVA sur autres biens et services (Montant de la TVA)
401 Fournisseurs (Montant TTC)

Une fois la facture payée, l’écriture à passer est la suivante :

DébitCrédit
401 Fournisseurs
512 Banque

Enregistrer l’écriture de remboursement de l’emprunt

Le remboursement de l’emprunt se décompose du remboursement du capital et du paiement des intérêts.

L’écriture de paiement des intérêts

Le paiement des intérêts constitue une charge pour l’entreprise. L’écriture passe donc par un compte de charges (compte de classe 6).

La comptabilisation des intérêts est la suivante :

DébitCrédit
661 Intérêts des emprunts et dettes : montant des intérêts
512 Banque : montant des intérêts

L’écriture de paiement des assurances

A noter que l’entreprise peut également devoir payer des charges d’assurances.

La comptabilisation de ces charges est la suivante :

DébitCrédit
616 Assurance : montant des assurances
512 Banque : montant des assurances

L’écriture de remboursement de l’emprunt

Le remboursement de l’emprunt, même s’il entraîne un décaissement, n’est pas une charge. Il s’agit simplement d’un mouvement financier. La banque prête de l’argent à l’entreprise qui lui rembourse progressivement.

DébitCrédit
164 Emprunt : montant du remboursement du capital
512 Banque : montant du remboursement du capital

La décomposition de chaque paiement mensuel entre remboursement du capital et paiement des intérêts est indiquée dans le tableau d’échéancier de remboursement de l’emprunt. Il indique également le capital restant dû mois par mois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.