Le rapprochement bancaire

Le rapprochement bancaire est la comparaison entre le solde du compte bancaire (512) inscrit en comptabilité et le solde bancaire indiqué par la banque. Effectué régulièrement, le rapprochement bancaire permet de détecter les éventuelles anomalies et de passer les écritures d’ajustement nécessaires.

Pourquoi faire un rapprochement bancaire ?

En théorie le solde du compte bancaire en comptabilité doit être égal au solde du relevé bancaire à la même date. Toutefois, dans les faits, des différences peuvent exister. Il peut ainsi y avoir :

  • Des oublis : commission prélevée par la banque, intérêts bancaires…
  • Des erreurs : montant, sens de l’écriture…
  • Des décalages dans les dates : encaissements ou décaissements non pris en compte au même moment par la banque ou par l’entreprise…Ils sont par exemple dus au fait que les chèques reçus des clients sont enregistrés en comptabilité avant de les transmettre à la banque qui va procéder à leur enregistrement seulement quelques jours après. Il en va de même pour les paiements aux fournisseurs : les chèques sont enregistrés à leur date d’émission mais ne sont pas encaissés tout de suite par le fournisseur.

Comment faire un rapprochement bancaire ?

Afin de réaliser un rapprochement bancaire, il faut se munir :

  • Du relevé de banque ;
  • De l’extrait du compte 512 dans le grand livre ;
  • Du dernier état de rapprochement ;
  • Des justificatifs de mouvements de trésorerie (bordereaux de remise de chèques, d’espèces et d’effets de commerce et souches de chèques).

Il faut alors identifier les différences entre les deux états et repérer :

  • Les mouvements non enregistrés en comptabilité ;
  • Les mouvements non enregistrés par la banque.

Pour se faire, il sera utile de construire un tableau se présentant de la façon suivante :

Solde du relevé bancaire :
Mouvements figurant sur le relevé bancaire mais pas dans dans le grand livre :
Mouvements figurant dans le grand livre mais pas dans le relevé bancaire :
Solde théorique en comptabilité :
Solde réel en comptabilité :
Écart :

On l’a vu, certaines différences sont explicables. Si ce n’est pas le cas, des écritures de régularisation doivent alors être passées en cas d’erreurs ou d’oublis.

Certains logiciels de facturation peuvent toutefois éviter d’avoir à réaliser un tel fichier, qui peut être long et fastidieux à mettre à jour. Le rapprochement sera fait automatiquement et il sera alors uniquement nécessaire d’expliquer les écarts et de les corriger.

Quand procéder à un rapprochement ?

Aucune obligation n’impose de réaliser un rapprochement bancaire. Toutefois, dans les faits, l’état est généralement réalisé une fois par mois lors de la réception du relevé de banque.

Si ce n’est pas le cas, il doit a minima être réalisé au moment de la clôture des comptes. Il peut alors faire l’objet d’un point particulier lors de la révision des comptes.

Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.