La convention de stage

La convention de stage constitue le contrat de travail du stagiaire. C’est ce qui lie l’entreprise au stagiaire lui-même lié à l’établissement dans lequel il fait ses études. La convention est donc tripartite : le stagiaire, l’entreprise et l’établissement scolaire.

Qui doit signer la convention de stage ?

La convention de stage doit être signée par :

  • Le stagiaire ;
  • L’entreprise d’accueil du stagiaire ;
  • L’établissement dans lequel le stagiaire étudie.

Quelles informations doivent figurer dans la convention de stage ?

Elle doit inclure un certain nombre d’informations :

  • La date de début et la date de fin du stage ;
  • La durée du temps de travail ;
  • Les conditions d’encadrement du stagiaire ;
  • Le montant de la gratification et la liste des avantages offerts ;
  • Le régime de couverture sociale ;
  • Les modalités de réalisation ;
  • La liste des missions ;
  • Les conditions de délivrance d’une attestation de stage ;
  • Les conditions dans lesquelles le stagiaire peut s’absenter.

Quelles sont les règles à respecter ?

Les conventions de stage prévoient que les stagiaires aient des missions en lien avec leurs études. Le stagiaire ne doit donc pas occuper un poste qui pourrait l’être par un salarié en CDD ou en CDI. Il ne doit pas remplacer un salarié absent ou occuper un emploi saisonnier en cas d’accroissement de l’activité.

Il doit, de plus, avoir un maître de stage qui l’accompagnera dans l’entreprise.

Vous trouverez ici un modèle de convention de stage.

Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.