La relation entre un franchiseur et son franchisé doit obligatoirement faire l’objet d’un contrat de franchise. Pour faire simple, il s’agit d’un contrat par lequel le franchiseur met à disposition du franchisé sa marque et son savoir-faire en échange d’une contribution financière.

Quelles informations figurent dans un contrat de franchise ?

Les informations suivantes figurent généralement dans un contrat de franchise :

  • L’objet du contrat ;
  • La durée ;
  • Le montant du droit d’entrée et des royalties ;
  • Les obligations du franchiseur et notamment les modalités de mise à disposition du savoir-faire (formation, aide à l’installation…), des signes distinctifs de la marque (nom, enseigne, logo, brevet…) et de la fourniture de l’assistance technique et commerciale (stage, aide à la promotion…) ;
  • Les obligations du franchisé : le cahier des charges à respecter peut-être long et divers : taille du local, clause d’approvisionnement exclusif auprès du franchiseur ou auprès de fournisseurs agréés, respect de la charte graphique, communication de certains indicateurs de gestion au franchiseur, non divulgation du savoir-faire transmis… ;
  • Les droits du franchisé et les droits du franchiseur, notamment celui de faire évoluer son concept de franchise ;
  • La clause fixant le prix de vente maximum ;
  • La zone d’exclusivité territoriale du franchisé ;
  • Les motifs de rupture du contrat et les autres conditions de résiliation ;
  • La clause d’intuitu personæ qui prévoit que le contrat a été conclu en considération de l’identité d’une partie ou des deux ;
  • Les conditions de cession ou de transfert des droits ;
  • Les conditions de renouvellement ;
  • La faculté pour le franchiseur de récupérer tout élément corporel ou incorporel lui appartenant en cas de cession avant l’échéance ;
  • La clause de confidentialité ;
  • La clause de non concurrence.

Faut-il faire relire le contrat de franchise par un professionnel ?

Il est nécessaire de faire relire le contrat de franchise par un spécialiste. En effet, afin de ne pas se retrouver pris au piège, de ne pas devoir payer des montants de royalties excessifs ou de voir une autre franchise s’implanter près de chez vous (ce ne sont que des exemples de ce qui pourrait arriver, mais il en existe bien d’autres), la relecture par un avocat ou un conseiller spécialiste de la franchise est essentielle. D’autant plus que parfois les termes peuvent être assez compliqués pour quelqu’un qui n’a pas de notions en droit.

Quels sont les autres documents à remettre au franchisé ?

Le franchisé doit obligatoirement recevoir du franchiseur le document d’information précontractuel (DIP), aussi appelé document Doubin, au moins 20 jours avant la date de signature du contrat. Les informations suivantes doivent être indiquées sur le document :

  • L’identité du franchiseur et de ses dirigeants ;
  • La présentation, l’histoire et les résultats de la franchise ;
  • La présentation du réseau ;
  • L’état et les perspectives du marché ;
  • Les clauses du contrat.
Le contrat de franchise
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *