Comment choisir sa franchise ?

Vous souhaitez créer votre entreprise et vous penchez de plus en plus pour la franchise. En effet, plutôt que de créer une entreprise ex-nihilo, la franchise vous permet d’avoir un soutien lors la création puis dans la gestion au quotidien tout en utilisant une marque connue. Toutefois, devant le nombre de réseaux de franchises qui existe à l’heure actuelle (on comptait en 2016 1 900 franchiseurs pour plus de 71 000 franchisés), vous hésitez…Comment choisir sa franchise ? Voici quelques éléments de réponse qui vous permettront d’y voir plus clair et de choisir en toute connaissance de cause. 

Choisir sa franchise en fonction du secteur

Bien-sûr, la première chose à faire quand vous cherchez une franchise, c’est de vous tourner vers un secteur que vous aimez, et dans lequel vous avez de l’expérience. Si vous n’avez jamais travaillé dans le secteur, vous pouvez toujours tenter le coup (à condition qu’il ne faille pas de diplômes spécifiques pour le secteur choisi).

Il faudra toutefois pouvoir justifier de ce choix et montrer en quoi vous pouvez vous en sortir, notamment quand vous rencontrerez le banquier. En effet, étant donné le montant relativement conséquent que demande la création d’une franchise, vous aurez surement besoin d’un prêt bancaire. Par conséquent, vous devrez très probablement faire le tour des banques.

En revanche, au niveau du réseau de franchisé, se lancer dans une activité dans laquelle on a peu ou pas d’expérience n’est pas forcement problématique. Les franchiseurs ont surtout besoin de gestionnaires qui savent compter, gérer le personnel et qui ont le sens du contact.

Il existe une multitude de réseaux de franchise :

  • Restauration : fast-food, pizzerias, boulangerie-sandwicherie, bagel, bar à salade, restaurant japonais, café ;
  • Commerce alimentaire : épicerie fine, glacier, chocolatier ;
  • Immobilier ;
  • Mode : prêt-à-porter masculin, féminin, magasin de sport, magasin de chaussures ;
  • Service à la personne : crèche, soutien scolaire ;
  • Bien-être : salle de sport, centre d’aqua-biking, parfumerie ;
  • Automobile : garage, location de voiture ;
  • Equipement de la maison : fleuriste, magasin de décoration, magasin de meubles ;
  • Commerce divers : magasin de jouets, laverie automatique…

Certaines franchises ont le vent en poupe! C’est le cas de la restauration – en particulier des fast-foods – des activités liées à la nature et au bio, comme les commerces alimentaires ainsi que des services à la personne.

Choisir sa franchise en allant à la rencontre des acteurs

La deuxième étape pour choisir sa franchise est une étape « terrain ». Il s’agit d’aller à la rencontre des acteurs. Pour cela, de nombreux salons de la franchise sont organisés tout au long de l’année. Ils permettent de regrouper au sein d’un même espace de nombreuses franchises. N’hésitez pas à aller sur les stands, à discuter avec les représentants des marques, à poser des questions et à récupérer des plaquettes.

Après en avoir sélectionné quelque uns, vous pouvez vous rendre dans une ou deux franchises de la marque pour demander à parler avec le franchisé et connaitre son ressenti.

Rencontrer des franchisés

Cette étape est cruciale afin de vous rendre compte de ce que sera votre futur quotidien. Il s’agit en quelque sorte d’une journée de découverte de l’entreprise. En plus de parler avec le franchisé, vous pourrez véritablement vous rendre compte de son travail. Attention toutefois, si vous demandez au franchiseur de vous présenter des franchisés, ils choisiront bien entendu ceux avec qui tout se passe bien. N’hésitez pas à vous rendre chez d’autres franchisés pour demander à parler au responsable.

Bien entendu il ne vous consacrera peut être pas autant de temps, mais vous pourriez avoir une opinion différente.

Rencontrer votre futur interlocuteur au quotidien

N’hésitez pas non plus à rencontrer le responsable de la franchise ou tout du moins la personne avec qui vous serez en contact pendant la création puis dans le quotidien. Il faut que le courant passe entre vous, puisque vous risquerez de travailler avec pendant de nombreuses années.

Choisir sa franchise en épluchant les documents

Si vous avez une short-list de franchises en tête, il faudra maintenant étudier les documents et comparer les différents franchiseurs.

Vous pourrez étudier tout un tas de documents comme le DIP (document d’information précontractuel) et le projet de contrat de franchise. Vous pourrez aussi vous procurer certains documents comptables et financiers, sur des sites comme société.com ou infogreffe.fr, des franchisés qui ont déposé leurs comptes au greffe du tribunal de commerce.

Le document d’information précontractuel

Le DIP est un document qui doit être reçu au moins 20 jours avant la date de signature du contrat. Il doit contenir un certain nombre d’informations permettant au futur franchisé de s’engager en toute connaissance de cause :

  • La présentation du réseau ;
  • La présentation, l’histoire et les résultats de la franchise ;
  • L’identité du franchiseur et de ses dirigeants ;
  • L’état et les perspectives du marché ;
  • Les clauses du contrat.

Les éléments à étudier

Les principaux éléments à prendre en compte sont :

  • Le montant des droits d’entrée et des royalties ;
  • L’investissement nécessaire et l’apport personnel demandé. Il s’agit d’un critère assez discriminatoire qui va vous permettre de faire le tri. Si vous avez vraiment un coup de cœur pour un secteur ou une enseigne mais pas suffisamment d’apport, n’hésitez pas à faire le tour des sources de financement possibles. Il peut s’agir de vous associer pour augmenter les apports, de faire appel à la love money, de participer à un concours à la création d’entreprise…les solutions sont nombreuses.
  • Le service apporté par le franchiseur : aide à l’implantation, formation, assistance technique et commerciale… ;
  • Les résultats et la rentabilité dégagés par la franchise : le franchiseur peut-il vous fournir un compte de résultat prévisionnel? quelle est la rentabilité des autres franchisés du réseau?
  • La notoriété de la marque et les avis des clients : le réseau de franchise est-il connu? a t-il bonne réputation? depuis combien de temps est il crée?
  • La durée du contrat : la durée minimale varie généralement de 3 à 5 ans ;
  • L’exclusivité apportée au franchisé ;
  • Les contraintes et obligations demandées par le franchiseur : obligation de s’approvisionner auprès de la centrale, produits imposés…Il peut parfois être frustrant de ne pas se sentir libre de gérer son entreprise comme on l’entend.

Ensuite, ce sera le même travail que pour n’importe quelle autre création. Il faudra alors réaliser un business plan comprenant une étude de marché, un compte de résultat prévisionnel, un tableau de suivi de trésorerie…

Analyser les signes

Certains signes doivent mettre la puce à l’oreille des créateurs :

  • Un montant de royalties trop important ;
  • Des droits d’entrée trop élevés ;
  • Un fort taux de turnover des franchisés ;
  • Un manque d’accompagnement et de formation ;
  • Une acceptation du dossier trop facile du franchiseur (on ne vous demande pas grand chose)…

Dans ce cas, il faudra mieux chercher un autre réseau de franchise.

Si vous avez des doutes, il suffit parfois de demander à la banque dans laquelle vous voulez ouvrir (quelques banquiers refusent de travailler avec certaines franchises compte tenu des risques). Vous pouvez aussi vous tourner vers les chambres de commerce et d’industrie pour plus de renseignements.

Et bien choisir sa société

Même si on pense avoir bien choisi sa franchise, dans un secteur dans lequel on se sent à l’aise et avec un fort appui au démarrage du franchiseur, il ne faut pas oublier que les chances de succès ou d’échec ne sont pas que du ressort de la franchise! Il faudra donc en amont analyser le marché, connaitre les concurrents, choisir un emplacement permettant de faire venir du monde…

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre article sur le business plan en franchise.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !