La variation de stock

La variation de stock est la différence entre le stock initial et le stock final. Son passage en comptabilité permet de comptabiliser la charge au moment de sa consommation et non au moment de son achat. En effet, il est important que seuls apparaissent dans le résultat de l’entreprise les achats consommés pendant l’exercice. On va alors valoriser le stock final. Il faudra pour cela réaliser un inventaire physique, afin de savoir combien de produits se trouvent en stock. Il faudra ensuite valoriser ces stocks.

Comment calculer la variation de stock ?

Pour les matières premières, marchandises et autres approvisionnements, la variation de stock est la différence entre le stock de début d’année, c’est-à-dire le stock initial et le stock de fin d’année, c’est-à-dire le stock final.

Pour les produits finis, la variation de stock est la différence entre le stock final et le stock initial.

Elle peut donc être positive ou être négative :

  • Une variation positive signifie que l’entreprise a déstocké durant la période ;
  • Une variation négative signifie que l’entreprise a stocké durant la période.

Il est important de comprendre ce qui s’est passé et pourquoi l’entreprise a stocké ou destocké. La raison peut être liée à l’activité de l’entreprise. Ainsi, un atelier de confection de jouets va par exemple fabriquer et stocker toute l’année avant de réaliser les ventes à la fin d’année.

Comment valoriser le stock final?

Afin de valoriser le stock final, il faut multiplier les quantités en stock par la valeur unitaire de chaque produit en stock.

Les quantités en stock

On peut avoir une idée des quantités via le logiciel de gestion des stocks qui indique le stock théorique. Il va ainsi, à partir du stock final de la période précédente, ajouter les quantités entrées en stock (commandes reçues)  et déduire les quantités sorties (ventes).

En plus de ça, les commerçants notamment ont l’obligation de réaliser un inventaire au moins une fois par an. Il permettra de déterminer le stock physique. Des écarts peuvent être constatés entre le stock physique et le stock théorique : c’est ce qu’on appelle des écarts d’inventaire. Ils peuvent êtres dus à des erreurs, des oublis, de la casse ou du vol.

Plusieurs types d’inventaire peuvent être réalisés : inventaire annuel, inventaire tournant ou inventaire permanent.

La valorisation du stock

Une fois la liste des quantités en stock établie, il faudra leur donner une valeur. On utilisera alors une méthode de valorisation des stocks :

  • CUMP (coût unitaire moyen pondéré) : cette méthode signifie que les produits qui entrent en stock sont entreposés sans véritable règle. Les nouveaux produits côtoient les produits déjà en stock ;
  • FIFO (first in, first out) : cela signifie que les produits qui sont entrés en premier dans le stock sont ceux qui sortent en premier. Cette méthode est notamment utilisée pour les produits périssables ;
  • LIFO (last in, first out) : cela signifie que les produits qui sont entrés en premier sont ceux qui sortent en dernier. Cette méthode de valorisation n’est toutefois pas acceptée selon les normes IAS/IFRS.

Comment s’expliquent les variations de stocks ?

Plusieurs éléments peuvent avoir un impact sur la variation de stock. Ainsi, une baisse du niveau des stocks peut s’expliquer par une :

  • Une augmentation des ventes ;
  • Une baisse du niveau de fabrication ;
  • Une baisse de la capacité de stockage ;
  • La destruction ou mise au rebut de stock.

Une hausse du niveau des stocks peut quant à elle s’expliquer par une :

  • Une baisse des ventes ;
  • Une augmentation de la production ;
  • Une augmentation de la capacité de stockage.

Pourquoi passer une écriture de variation de stock ?

Dans de nombreuses entreprises, les factures d’achat de matières premières, de produits finis et de produits semi-finis sont saisies en comptabilité lorsqu’elles arrivent dans l’entreprise. Les charges sont donc enregistrées au moment de leur acquisition. Or, il est obligatoire en comptabilité d’enregistrer les charges au moment de leur consommation. La comptabilisation d’une écriture de variation de stock permet ainsi de répondre à cette obligation comptable.

Comment passer l’écriture de variation de stock en comptabilité?

Il faudra en réalité passer deux écritures : la première pour annuler le stock initial et la seconde pour constater le stock final.

Annuler le stock initial :

DébitCrédit
603 (variation des stocks) : valeur finale du stock de N-1
Compte de classe 3 (stock) : valeur finale du stock de N-1

Constater le stock final :

DébitCrédit
Compte de classe 3 (stock) : valeur finale du stock de N
603 (variation des stocks) : valeur finale du stock de N

Pour en savoir plus, consultez cet article sur les écritures de stock.

Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.