La gestion du transport est un important maillon dans la chaine logistique d’une entreprise. Pour certaines, c’est même un maillon indispensable. Il permet ainsi à l’entreprise de s’approvisionner, de distribuer des produits et même d’assurer la liaison entre plusieurs usines ou plusieurs entrepôts d’une même entreprise. Le transport permet de répondre à la demande des clients et représente un poste de dépenses important.

L’importance de la gestion du transport pour les entreprises

Le transport est un élément majeur dans la qualité de service au client, puisqu’il est directement lié aux retards, aux erreurs, aux pertes, aux casses, aux avaries…

Il est souvent le premier poste de coût logistique et il est nécessaire de le gérer correctement pour minimiser le coût :

  • Choisir le mode de transport adapté ;
  • Optimiser les conditions d’exploitation : retour des moyens de transport, remplissage, conditionnement des produits ;
  • Définir correctement les circuits de transport et les réseaux de distribution.

Quel mode de transport choisir ?

Il existe plusieurs modes de transport :

La route

La route est le mode de transport le plus souvent utilisé en France et concerne principalement les distances assez courtes (moins de 50 kilomètres). Son principal avantage est de permettre de se rendre directement du lieu de stockage du fournisseur à celui du client. Il existe alors deux solutions pour transporter les produits :

  • En le sous-traitant à un intermédiaire ;
  • En le réalisant en interne avec les véhicules de l’entreprise.

Le train

Il concerne principalement les produits à forte densité : produits métallurgiques, minerais, produits agricoles et produits pétroliers, et pour des distances supérieures à 200 km.

La voie navigable

Ce mode de transport est très peu utilisé et ne concerne là aussi que les produits à forte densité : matériaux de construction, produits agricoles, produits pétroliers… mais sur des faibles distances.

Le transport maritime

Il est utilisé pour les échanges internationaux. Il existe deux types de trafic : le transport à la demande et le transport de ligne. Dans le dernier cas, il existe deux types d’intervenants : les conférences (entente privée de plusieurs sociétés qui exploitent une même ligne) et les outsiders (ceux qui n’appartiennent pas à des conférences).

Le transport aérien

Le transport aérien est réservé à des produits à forte valeur ajoutée. Il représente presque la moitié de la valeur du commerce international et seulement 3% du volume correspondant. Il coûte cher mais présente l’avantage d’être rapide.

Comment choisir un mode de transport ?

Il faudra non seulement choisir le mode de transport mais aussi la société prestataire.

Le choix du mode de transport ainsi que du prestataire se fait selon plusieurs critères :

  • Le délai ;
  • La fréquence ;
  • Les risques ;
  • L’impact environnemental ;
  • La fiabilité.

La comparaison doit s’effectuer pour un même trajet. Ainsi, plusieurs modes de transport peuvent se cumuler. Il faut donc également comparer les coûts de manutention, les frais de post acheminement et de pré acheminement.

Quand elle a choisi le transport routier, l’entreprise doit comparer les coûts internes et les coûts de la sous-traitance.

Les coûts internes comprennent :

  • L’achat des véhicules (amortissement, intérêts du prêt), le coût de la location ou du crédit-bail ;
  • La gestion du parc de véhicules (assurance, entretien et réparation, carburant) ;
  • Le salaire, les charges sociales et tous les frais accessoires au déplacement des chauffeurs ainsi que les frais liés au recrutement ;
  • L’assurance des biens transportés.

Il faudra aussi planifier les livraisons et organiser les tournées. Il existe deux types de tournées :

  • La tournée fixe : la composition des circuits est toujours la même. C’est facile à organiser mais ça ne permet pas un remplissage optimal ;
  • La tournée variable : les circuits changent à chaque tournée en fonction des quantités, de la localisation et des véhicules disponibles.

A l’inverse, dans le cas de la sous-traitance, toutes ces charges et ces responsabilités incombent au transporteur.

La gestion du transport pour les entreprises
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *