Les compétences de l’entrepreneur

Les compétences de l’entrepreneur, afin qu’il puisse créer et gérer son entreprise doivent être nombreuses. Il doit bien s’entourer, se créer un réseau et savoir manager. Il doit également faire preuve de persévérance, être tenace et savoir reconnaître les opportunités. L’entrepreneur doit enfin savoir décider, prendre des risques et avoir le sens de responsabilités.

Une des premières compétences de l’entrepreneur à maîtriser :  décider

L’entrepreneur doit décider : c’est le gérant de l’entreprise qui devra prendre les décisions, sur la base des avis des collaborateurs et parfois trancher entre des avis différents. Il doit être créatif et prendre des risques : peu de grandes entreprises ont été créées sans prise de risque. Il doit enfin avoir le sens des responsabilités et être conscient des conséquences de ses choix.

Une des compétences de l’entrepreneur souvent négligé : bien s’entourer

Peu de grandes entreprises se sont créées toutes seules. Comme l’entrepreneur ne peut pas tout faire et tout savoir, il doit savoir déléguer les missions et gérer son temps. Un entrepreneur ne peut pas tout maîtriser : il n’a pas forcement le temps de tout faire ni les connaissances pour tout gérer. Il faut laisser les personnes ayant les compétences nécessaires réaliser certaines missions à la place du dirigeant. Il doit aussi se créer un réseau en nouant des contacts et se faisant des relations. Enfin, il doit être capable de manager et de gérer correctement son équipe.

L’entrepreneur peut s’entourer de plusieurs façons :

  • En s’associant : s’il ne maîtrise pas toutes les compétences clés pour réussir et estime qu’à deux on est toujours plus intelligent que seul, alors mieux vaut prendre un associé! En plus de ça le capital s’en verra augmenter car l’associé réalisera sans doute des apports dans l’entreprise. En revanche, si vous voulez rester autonome et ne pas partager les responsabilités, mieux vaut rester seul ;
  • En recrutant des salariés ou en sous-traitant des missions. Si vous avez les moyens et que vous estimez que vous aurez besoin de lui sur le long terme, recruter un salarié est une bonne solution. Sinon, vous pouvez toujours faire appel à sous-traitant. Si vous n’avez pas le temps de vous occuper de la comptabilité et des autres démarches administratives, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable. En plus de toutes ces tâches, il saura vous conseiller dans bon nombre de domaines ;
  • En faisant appel à un coach professionnel ou à un mentor. Un mentor va vous aider gratuitement et de manière spontanée. Un coach est quant à lui un professionnel spécialisé dans l’écoute des problèmes, l’accompagnement et la motivation.

La clé du succès de l’entrepreneur : persévérer

Un entrepreneur doit persévérer. Il doit ainsi savoir gérer les échecs : la gestion de l’entreprise est un parcours semé d’embûches, l’entrepreneur peut subir des échecs, mais il devra continuer à aller de l’avant. Il doit être tenace : il pourra subir des revers tout au long de sa carrière auxquels il devra faire face et trouver des solutions. L’entrepreneur devra aussi savoir reconnaître les opportunités qui se présentent à lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.