Quand créer son auto-entreprise ?

Dernière mise à jour le

Vous songez à créer votre auto-entreprise depuis un certain temps mais vous hésitez à vous lancer et vous chercher le bon moment. Tout d’abord, il faut savoir que dès que vous avez des revenus professionnels, c’est-à-dire des revenus qui ne proviennent pas d’un contrat de travail, et sauf vente de biens d’occasion que vous possédez, il est obligatoire d’avoir une structure juridique pour réaliser une facture. A la question quand créer son auto-entreprise, la réponse est donc le plus vite possible si vous avez déjà des revenus ! Mais si vous n’en avez pas encore, l’idéal sera de créer en début d’année, ou à défaut, en début de trimestre. Nous vous expliquons ici pourquoi.

Créer son auto-entreprise dès qu’on a des revenus

Une chose est sûre, quand on a des revenus en tant qu’indépendant, il faut facturer. Et pour facturer, il avoir une structure juridique.

Le plus simple est alors de créer une auto-entreprise. Il n’est pas nécessaire de se déplacer, tout peut se faire en ligne sur le site Internet de l’URSSAF. La réception de l’avis SIRENE, sur lequel est indiqué le numéro SIRET, nécessaire pour facturer peut toutefois prendre un peu plus de temps (environ 10-15 jours).

Dans l’idéal, mieux vaut alors avoir déjà créé son auto-entreprise quand on a ses premiers revenus. Sinon, il faudra régulariser la situation et réaliser des factures dès que possible. A noter également qu’il faut ouvrir un compte bancaire si le chiffre d’affaires est supérieur à 10 000€ pendant deux années consécutives. Inutile donc de se presser pour réaliser les démarches. Toutefois, il peut s’avérer utile d’avoir dès le début un compte bancaire professionnel distinct du compte personnel afin de suivre facilement son résultat.

Créer son auto-entreprise en début d’année

Créer en début d’année n’est pas du tout une obligation et n’est même pas forcement dû à la volonté de simplifier la gestion administrative. La raison est plus d’ordre économique : l’auto-entrepreneur est exonéré de CFE la première année d’activité. Créer en début d’année permet donc d’avoir une année entière sans payer la cotisation foncière des entreprises. Même si le montant peut être faible si l’auto-entrepreneur travaille de chez lui (en général moins de 300€), cela représente quand même une charge non négligeable quand le chiffre d’affaires est faible. D’ailleurs la CFE est la seule taxe due par l’auto-entrepreneur même si son chiffre d’affaires est nul.

A noter que depuis les auto-entrepreneurs sont exonérés de CFE si le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 5000€.

Créer en début de trimestre

Si le créateur n’est pas pressé par le temps, il peut choisir de créer son auto-entreprise en début de trimestre. Là encore la raison est d’ordre économique et concerne les créateurs qui bénéficient de l’ACCRE (une exonération de charges sociales pendant les premières années d’activité), qui s’appelle dorénavant l’ARCE. L’exonération fonctionne par trimestre.

Ainsi, une auto-entreprise qui est créée début mars bénéficiera de 10 mois d’ARCE (un trimestre pour mars, puis 3 trimestres).

Créer l’auto-entreprise en début de trimestre permet donc de bénéficier d’un trimestre plein à l’ACCRE. Ce n’est là encore pas un gain très important pour les auto-entrepreneurs mais ça peut permettre de réduire ses charges de quelques dizaines voire centaines d’euros, ce qui peut être d’autant plus intéressant que les auto-entrepreneurs ne sont pas imposés sur leur résultat réel mais sur un résultat forfaitaire.

A noter que le fonctionnement de l’ARCE/ACCRE a considérablement changé au cours des dernières années. Pour les auto-entreprises créées avant le 1er janvier, les taux d’exonération étaient les suivants :

  • 75% d’exonération jusqu’à la fin du 3ème trimestre civil qui suit le début d’activité ;
  • 50% d’exonération les 4 trimestres suivants ;
  • 25% les quatre derniers trimestres.

Pour celles créées depuis le 1er janvier 2020, le taux est d’abattement est de 50%, uniquement pour un an.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !