Les types de charges : directes et indirectes

Lorsqu’une entreprise fabrique au moins deux produits ou services distincts, il est intéressant d’identifier les types de charges et de distinguer les charges directes et les charges indirectes. Cette analyse permet de calculer le coût de revient des produits ou des services et ainsi de déterminer s’ils sont rentables ou non.

Les charges directes

Les charges directes sont les charges qui sont directement affectées à un produit ou à un service.

Il s’agit principalement de :

  • Les matières premières, marchandises et autres consommables qui entrent directement dans la fabrication du bien. Pour une activité de production, cette information se trouve dans la nomenclature (fiche décrivant les matières premières qui entrent dans le produit) ;
  • La main d’œuvre direct, c’est-à-dire la main d’œuvre utilisée directement dans la production du bien ou la réalisation du service. Cette information se trouve, pour une activité de production, dans la gamme (séquence d’opérations permettant la production du bien). 

Les charges indirectes

Ce sont les charges qui ne sont pas directement affectées à un produit, elles concernent plusieurs voire tous les produits. Les charges indirectes sont notamment :

  • Les amortissements pour les immobilisations servant dans la fabrication de plusieurs produits ou servant à toute l’entreprise (ex : bâtiment) ;
  • Les salaires et charges sociales des fonctions support : il s’agit de la main d’œuvre indirect ;
  • Les loyers et charges locatives ;
  • Les publicités ne portant pas sur un produit spécifique ;
  • Les autres frais généraux de l’entreprise.

Imputer une charge indirecte

Il faut une clé de répartition afin d’affecter ces charges à un produit. L’affectation se fait dans un tableau de répartition des charges indirectes.

De nombreuses méthodes peuvent être utilisées pour choisir cette clé de répartition et ainsi affecter les charges indirectes à un produit. La méthode est à choisir et à adapter en fonction des cas de figure rencontrés.

Méthode du coût complet

Dans cette méthode, l’entreprise est divisée en centres d’analyse (centres opérationnels décomposés eux-mêmes en centres principaux et en centres auxiliaires, et centres de structure). Les charges indirectes sont ensuite réparties entre chaque centre.

Méthode ABC (activity based costing)

La méthode ABC consiste à déterminer les processus de l’entreprise et les catégories d’activité liées à ces processus (production, support et structure). Il faut ensuite déterminer les inducteurs d’activité c’est à dire la structure d’allocation des charges indirectes. Les charges indirectes seront alors assignées aux différentes activités.

Dernière étape : déterminer les inducteurs de coûts et assigner le coût unitaire des inducteurs au coût indirect.

Méthode des coûts partiels

La méthode des coûts partiels consiste à ne prendre en compte qu’une partie du coût  global d’un produit. Seules sont analysées comptes les charges variables, les charges fixes spécifiques et les charges fixes communes.

Les autres méthodes

Il existe aussi d’autres méthodes d’analyse des coûts, qui vont inclure la notion de charges variables/fixes comme

  • Méthode des coûts variables ;
  • Imputation rationnelle ;
  • Direct costing ;
  • Coûts standards.

L’intérêt de distinguer les charges directes et les charges indirectes

Il est intéressant de distinguer les charges directes des charges indirectes pour plusieurs raisons :

  • Mettre en place une comptabilité analytique permettant de mieux comprendre la composition du résultat ;
  • Déterminer le coût de revient, c’est-à-dire le coût de fabrication d’un produit ou le coût de réalisation d’un service ;
  • Fixer le prix de vente, qui doit être supérieur au coût de revient, afin que l’entreprise soit rentable ;
  • Valoriser correctement les stocks de l’entreprise. Il s’agit de la valeur unitaire de chaque produit multipliée par les quantités totales en stock.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !