L’EDI (échange de données informatisé) est un système qui permet de transmettre et de traiter des données en automatique via deux systèmes sans intervention directe de l’homme. Quel est le fonctionnement de l’EDI ? Quelles en sont les utilisations possibles en entreprise ? Quels en sont les avantages ? Comment traite-t-on une commande sans EDI et en EDI ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’échange de données informatisé.

Quel est le fonctionnement de l’EDI ?

L’EDI est un système d’échange d’informations entre deux ordinateurs. Afin que les informations puissent être reconnues entre les deux, elles doivent être transmises en format électronique codifié et standardisé. Comme le langage peut être différent entre les deux systèmes, afin que l’échange fonctionne, il faut au préalable se mettre d’accord entre les deux partenaires commerciaux quant aux normes et aux versions utilisées ou installer un logiciel de traduction.

Quelles sont les utilisations possibles de l’EDI en entreprise ?

Les entreprises utilisent généralement l’EDI pour traiter les tâches suivantes :

Ainsi, l’EDI est très rependu dans le monde de la grande distribution.

Quels sont les avantages de l’EDI ?

Les avantages suivants sont souvent reconnus à l’EDI :

  • L’information transmise est plus fiable car l’intervention humaine est moindre ;
  • La vitesse de traitement des informations est plus rapide et les délais de livraison s’en trouvent améliorés ;
  • Les entreprises utilisent moins de papier ;
  • Les salariés ont plus de temps pour se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée plus élevée ;
  • Les ruptures de stock sont moins nombreuses.

Comment traite t on une commande sans EDI et en EDI ?

Le traitement d’une commande sans EDI est le suivant :

  • L’entreprise A saisie sa commande dans son système informatique ;
  • Elle envoie la commande à l’entreprise B ;
  • L’entreprise B réceptionne la commande ;
  • Elle la saisie dans son système informatique ;
  • Elle informe l’entreprise A que la commande a été saisie et qu’elle a été expédiée ;
  • B émet une facture correspondant à la commande ;
  • L’entreprise A reçoit la facture correspondant à la commande qu’elle a passée ;
  • Elle vérifie que la facture est conforme au bon de commande puis enregistre la facture en comptabilité.

Le traitement d’une commande en échange de données informatisé est le suivant :

  • Le système de l’entreprise A détecte qu’une commande doit être passée et la transmet au système de l’entreprise B qui est donc saisie automatiquement ;
  • Le système de l’entreprise B émet la facture et l’envoie à l’entreprise A qui vérifie qu’elle est conforme à la commande et qui est enregistrée en comptabilité.

Bien entendu, une intervention humaine est nécessaire mais cette intervention se résume généralement à une simple vérification et validation.


Cet article pourrait vous intéresser :

L’EFI (échange de formulaires informatisé)

EDI (échange de données informatisé)
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *