L’intéressement et la participation sont deux formes de rémunération qui permettent d’associer les salariés aux performances de l’entreprise. Quelle est la différence entre participation et intéressement ? Quels sont leurs avantages ? Comment mettre en place des accords d’intéressement et de participation ?

Qu’est ce que la participation ?

La participation est un système qui permet aux salariés d’avoir une rémunération en fonction des résultats de l’entreprise. Le gros avantage est que la participation n’est pas soumise à charges sociales. Elle n’est pas soumise non plus à l’impôt sur le revenu pour le salarié s’il bloque le montant sur un compte pendant 5 ans. Les sommes sont alors affectées sur un plan d’épargne salariale de type PEE, PEI ou PERCO. Le salarié peut toutefois débloquer de manière anticipée les sommes dans certains cas (mariage, Pacs, divorce, rupture du contrat de travail…)

Qu’est ce que l’intéressement ?

L’intéressement est un système qui permet aux salariés d’avoir une rémunération en fonction de la rentabilité de l’entreprise (et qui prend donc en compte des éléments comme le résultat) ainsi qu’en fonction de l’atteinte des objectifs qu’elle s’est fixés. Ainsi, il n’y a pas que des indicateurs financiers qui entrent en compte pour le calcul de l’intéressement. De même que la participation, l’intéressement n’est pas soumis à charges sociales et à l’impôt sur le revenu pour les salariés s’ils bloquent les sommes pendant 5 ans.

Quelle est la différence entre intéressement et participation ?

La participation est fonction des résultats de l’entreprise alors que l’intéresement prend en compte d’autres éléments. De plus, la participation est obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés si le résultat le permet alors que l’intéressement est facultatif.

Quels sont les avantages de l’intéressement et de la participation ?

L’intéressement et la participation sont deux systèmes de rémunération qui permettent d’associer les salariés aux performances de l’entreprise et ainsi de les motiver et de les fidéliser. Ils permettent également de rémunérer les salariés sans être soumis à charges sociales (charges sociales salariales et charges sociales patronales).

L’intéressement et la participation sont de plus déductibles de l’impôt sur les sociétés et sont exonérés d’impôt sur le revenu pour les salariés (en cas de déblocage sous 5 ans ou de déblocage anticipé).

Comment mettre en place un accord d’intéressement et de participation ?

La mise en place de l’accord d’intéressement et/ou de participation se fait soit :

  • Par application d’un accord ou d’une convention collective ;
  • En accord avec les représentants du personnel ou les représentants d’organisations syndicales dans l’entreprise ;
  • Avec l’accord d’au moins les 2/3 du personnel.

Cet article pourrait vous intéresser :

Le plan d’épargne salariale en entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *