Ouvrir une chambre d’hôtes

Ouvrir une chambre d’hôtes peut être une bonne idée pour avoir une source de revenu supplémentaire. Son ouverture ne se fait toutefois pas à la légère : il faut réfléchir au projet et respecter certaines normes. Puis, il faudra la faire connaître. Plusieurs moyens sont à votre service : adhérer à un réseau, se faire répertorier localement auprès des offices de tourisme et des autres chambres d’hôtes, créer un site Internet et/ou une page facebook…. Il est ensuite nécessaire de faire preuve de rigueur dans les réservations et dans la tenue de la chambre. Enfin, il faudra déclarer ses revenus et savoir s’ils sont suffisants pour réaliser un bénéfice. 

Qu’est-ce qu’une chambre d’hôtes ?

La chambre d’hôtes est une chambre meublée qui se situe chez l’habitant et qui dispose de sanitaires. Le petit déjeuner est en principe compris dans le prix et la table d’hôte pour les repas du midi ou du soir est facultatif. En outre, la chambre doit respecter la réglementation en vigueur en matière d’hygiène et de sécurité. Elle doit fournir du linge de lit et de toilette propre.

Quelles sont les questions à se poser avant d’ouvrir sa chambre d’hôtes?

Avant de vous lancer dans son ouverture, voici un nombre d’éléments à vérifier pour déterminer la future rentabilité :

  • Est-elle située dans une région touristique?
  • Quels sont les points forts de l’habitation: télé, piscine, jardin ?
  • Quelle est la décoration de la chambre ?
  • Y a t-il d’autres chambres d’hôtes autour? Savez vous si elles sont fonctionnent bien?
  • Se situe t-elle près d’une autoroute et dans ce cas peut être un arrêt sur la route des vacances?

Bien entendu, il faut distinguer deux cas : les personnes qui quittent travail et logement pour ouvrir leurs chambres d’hôtes et celles qui y voient une source de revenu complémentaire en mettant à disposition une chambre qu’ils n’occupent pas. Dans le premier cas, il faudra en effet la créer dans une région touristique, mettre en avant les points forts et la décoration. Dans le second, la chambre peut tout à fait fonctionner sans rien de tout ça!

Quelles sont les normes à respecter ?

Certaines normes doivent être respectées avant de se lancer :

  • Déclarer la location à la mairie ;
  • Afficher le prix des prestations à l’extérieur du bâtiment, à la réception et derrière la porte d’entrée de la chambre ;
  • Ne pas avoir plus de 5 chambres (soit 15 personnes) ;
  • Remettre une note au client en cas de montant payé supérieur à 15,24€ ;
  • Remplir une fiche à remettre aux autorités administratives en cas d’accueil de clients étrangers ;
  • Si l’activité devient professionnelle, il faudra s’inscrire au registre du commerce.

Quel est le coût pour ouvrir une chambre d’hôtes ?

Il faudra en moyenne compter entre 2 500€ et 7 500€ pour l’aménagement d’une chambre d’hôtes. Le coût dépend des travaux à réaliser (peinture, cloison…), de l’achat de matériel pour la chambre (literie, bureau) et de la décoration. Bien sur, tout dépend de ce que le propriétaire souhaite faire et, parfois, aucun gros n’est nécessaire et la chambre peut ouvrir sans travaux d’aménagement préalable. C’est surtout dans le cas où le propriétaire aurait plusieurs chambres que le budget pourrait être plus lourd.

Quelles sont les subventions existantes pour ouvrir une chambre d’hôtes ?

Il est possible d’obtenir des subventions du conseil général, du conseil régional et même européennes pour des projets de plus grandes ampleurs. Ces aides sont destinées aux travaux importants tels que les travaux de gros œuvres.

Comment faire de ses chambres d’hôtes une affaire rentable?

Ce paragraphe s’adresse à ceux qui souhaitent créer des chambres d’hôtes pour en vivre. Avant de s’installer il faudra vraiment considérer les chambres d’hôtes comme une entreprise. A ce titre, il faudra réaliser un business plan. Il devra faire apparaître :

Quel statut pour ouvrir une chambre d’hôtes?

Plusieurs statuts sont possible pour ouvrir une chambre d’hôtes, encore une fois en fonction de sa taille :

  • Simple particulier : vous aurez alors le statut de loueur non professionnel. Les revenus seront simplement à déclarer dans la catégorie BIC de votre déclaration d’impôt sur le revenu. Pour bénéficier de ce statut, les revenus issus de la chambre d’hôtes doivent être inférieurs à 23 000€ ;
  • Entreprise individuelle : le statut est assez simple puisqu’il ne s’agit pas d’une société. Le patrimoine de l’entreprise et le patrimoine de l’entrepreneur sont confondus. Les revenus seront aussi à déclarer dans la catégorie BIC de votre déclaration d’impôt sur le revenu ;
  • EIRL : il s’agit d’une entreprise individuelle à responsabilité limitée. En conséquence, l’entrepreneur a la possibilité d’affecter une partie de son patrimoine à son entreprise. Mais comme en général les chambres d’hôtes font parties de l’habitation de l’entrepreneur, la séparation entre les deux est difficile à établir ;
  • Auto-entrepreneur : le statut est assez simple en termes de démarches administratives et de gestion ;
  • EURL/SARL : il s’agira alors d’une société avec un ou des associés et un ou des gérants.

Le choix de la forme a des impacts au niveau social (cotisation du dirigeant) et fiscal (catégorie d’imposition, montant à payer).

A noter aussi la possibilité de créer une SCI pour la gestion immobilière.

Comment faire connaître sa chambre d’hôtes ?

Plusieurs moyens existent pour faire connaître sa chambre d’hôtes :

  • Créer un site Internet et/ou une page facebook et les faire vivre. Le site Internet devra être bien référencé dans les moteurs de recherche sur certains mots clés (comme par exemple chambre d’hôtes + nom de la ville). Pour cela, il doit avoir un contenu riche, varié et intéressant. Il est possible de rédiger des articles sur la région, les villes et les attractions à proximité. Vous pouvez y mettre des photos des chambres et des parties communes. La page facebook devra être animée avec par exemple l’insertion de photographies de la région tout au long de l’année ;
  • Inscrire la chambre d’hôte dans un répertoire spécialisé ;
  • Faire connaître la chambre d’hôtes auprès des offices de tourisme ;
  • Réaliser des supports papiers à distribuer dans des lieux touristiques ;
  • Participer à un salon du tourisme ;
  • Trouver des prescripteurs. L’idéal est tout d’abord de se faire connaitre localement. Si vous avez des voisins qui se marient et qui ont besoin de logements pour héberger les invités, ils penseront à vous. N’hésitez pas à contacter également les autres chambres d’hôtes. S’ils sont complets, ils pourront renvoyer les demandes chez vous ;
  • Etre référencé sur des sites comme Airbnb. Bien-sûr, le site prendra une commission mais vu la demande, vous êtes assuré de gagner en volume ;
  • Etre référencé dans des coffrets cadeaux. Là encore, vous perdrez en marge mais gagnerez en volume

Comment labéliser sa chambre d’hôtes ?

Il est possible d’affilier la chambre d’hôtes. Comme pour toutes affiliations, cette solution a des avantages et des inconvénients. L’affiliation permet de bénéficier de la notoriété et des compétences du réseau mais impose également des règles à respecter et des royalties à reverser.

Quelles sont les qualités requises ?

Afin de gérer sa chambre d’hôtes, il faut être :

  • Organisé : il faut tenir un planning pour le ou les chambres et bien renseigner toutes les nuitées ;
  • Disponible : les demandes peuvent se faire par téléphone, par mail, via des sites de réservation. Il faut répondre rapidement aux demandes et ne pas en oublier ;
  • Rigoureux : demandez toujours à vos clients leurs coordonnées afin de pouvoir les contacter au cas où. Notez bien aussi les acomptes que vous avez reçus ;
  • Accueillant et chaleureux lors de l’accueil de vos clients. Vous pouvez leur conseiller des visites, des restaurants, des bars…

Comment déclarer les revenus ?

Les revenus tirés de la chambre d’hôtes sont à déclarer dans l’impôt sur le revenu dans la catégorie bénéfices industriels et commerciaux (BIC) en cas de revenus supérieurs à 760€.

En cas de revenus annuels inférieurs à 81 500€, il est possible de bénéficier du régime micro BIC.

Dans ce cas, l’entreprise sera en franchise de TVA et un abattement forfaitaire de 70% sera appliqué pour calculer le résultat.

Quels sont les revenus procurés par une chambre d’hôtes ?

En moyenne les revenus procurés pour une chambre d’hôtes représentent entre 2 000€ et 4 000€ par an avec un prix par nuitée variant entre 50€ et 85€. Les charges correspondantes représentent en moyenne 30% des revenus (charges variables : matières premières pour le repas et charges fixes : eau, électricité).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.