Référencer son entreprise sur Internet

Référencer son entreprise sur Internet est essentiel afin d’attirer le plus de visiteurs possibles. En effet, des études montrent que « 34% des internautes cliquent sur le premier lien naturel » qu’ils voient, d’où l’importance d’être bien positionné. Pour ce faire, il existe deux types de référencement : le référencement naturel et le référencement payant. Le premier se base sur un algorithme complexe qui, pour faire simple, prend en compte la qualité du site et de l’article ainsi que sa pertinence par rapport au mot-clé. Le second est un système d’enchère où celui qui fait la plus élevée se retrouve en première position. Enfin, les commerces et autres entreprises de proximité doivent également être référencées localement.

L’importance de bien référencer son entreprise sur Internet

Aujourd’hui, le premier réflexe qu’on a quand on cherche à acheter quelque chose est de regarder sur Internet, sur les moteurs de recherche. Certains commerces sont bien épargnés de cette tendance, comme les commerces de proximité : boulangeries, super-marchés, boucheries…

Mais même certains de ces commerces ne sont pas à l’abri. Le référencement local est alors important, par exemple pour les restaurants ou les salons de coiffure. On est alors à mi-chemin entre l’achat classique sur Internet et la recherche sur le web mais l’achat sur place.

Enfin, d’autres secteurs ont besoin d’être visible sur Internet, comme les sites e-commerces ou le tourisme. Il existe alors bien des façons de se faire connaitre : référencement payant, référencement gratuit, partenariat avec d’autres sites pour y insérer des liens, publicité via les réseaux sociaux et les influencers…La stratégie de communication dépendra de l’entreprise, de son produit et/ou service, de son budget et de sa cible.

Définir la stratégie de référencement de son entreprise sur Internet

La première chose à faire est de définir votre stratégie de référencement. Il va sans dire que l’objectif premier est de booster les ventes et le chiffre d’affaires. Mais de quelle façon allez vous vous y prendre? quels sont vos clients? comment réalisent-t-ils leurs achats? comment sont-ils influencés? Toutes ces réponses pourront vous guider dans votre stratégie de communication. Il faut aussi ici réfléchir au budget que vous consacrerez au référencement.

L’ère du marketing de masse est révolue, et même si les grandes marques continuent de communiquer via des supports grand public comme la télévision, la radio et la presse, ils n’en n’oublient pas le marketing 2.0.

Bien entendu, on ne communique pas de la même façon en fonction du secteur d’activité ni même de la taille de l’entreprise. Une petite maison d’hôtes ayant une ou deux chambres de disponible pourra se contenter d’être présent sur des annuaires comme l’office de tourisme de la région ou des sites de référencement de chambres d’hôtes. Des hôtels ayant plusieurs dizaines de chambres à louer devront avoir un site Internet et être référencés sur des sites comme booking.com.

En outre, à côté de l’objectif premier d’accroître ses ventes, d’autres objectifs secondaires peuvent être déterminés :

  • Accroître sa notoriété ;
  • Fidéliser les clients existants et maintenir un contact avec eux ;
  • Informer les clients et les prospect sur les produits et d’autres informations annexes (les horaires d’ouverture, les moyens de paiement acceptés, l’accès…)

Les différents moyens de référencer son entreprise sur Internet

Le référencement naturel

Le référencement naturel est le référencement gratuit sur les pages des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…). Afin d’avoir un référencement naturel optimum et d’être parmi les meilleurs résultats, il faut utiliser des techniques de SEO (search engine optimization). On distingue généralement le SEO onpage, c’est-à-dire l’optimisation du contenu du site, et le SEO offpage, l’optimisation des liens du site.

Le contenu du site

Afin d’optimiser le contenu du site, il faudra avoir un contenu important, renouvelé régulièrement. Afin de rédiger les articles qui vont être en ligne, il faudra :

  • Cibler des mots clefs pertinents et les intégrer dans le contenu du site. Le mot-clé doit apparaître régulièrement sur l’article, sans toutefois tomber dans l’excès. Il doit aussi apparaître dans le premier paragraphe de l’article ainsi que dans l’URL de l’article. Vous pouvez vous aider de Google Trends, qui donne une idée des tendances au niveau des mots clés. Il existe plusieurs types de mots-clés :
    • Ceux qui sont faiblement recherchés par les utilisateurs mais sur lesquels la concurrence est faible. Utiliser des mots-clés moins recherchés mais moins concurrentiels vous permet de vous positionner plus facilement. Cela s’appelle la “longue traîne”.
    • Ceux qui sont davantage recherchés par les utilisateurs mais pour lesquels la concurrence est forte.
  • Utiliser des titres et des sous-titres adéquats sur chaque article. L’article doit avoir un <titre1>, plusieurs <titre2> et éventuellement plusieurs <titre3>. Le titre principal doit avoir la bonne longueur (une quarantaine de caractères). Tous les paragraphes doivent être plus ou moins de la même taille. L’article doit faire au moins 600 mots. Il peut être intéressant d’ajouter du contenu interactif dans les articles (photos, vidéos…). Il faudra alors indiquer un titre pour chaque contenu ainsi qu’un texte alternatif permettant aux moteurs de recherche comme Google de savoir de quoi il s’agit ;
  • Rédiger une balise description pour chaque article de blog et chaque page ;
  • Avoir du contenu intéressant et se mettre à la place du lecteur. Les articles doivent être simples et intelligibles ;
  • Le contenu doit être unique.Il ne doit en aucun cas être copié d’un autre site.

Enfin, concernant le site en lui-même, voici d’autres conseils à adopter :

  • Choisir un nom de domaine pertinent ;
  • Utiliser l’extension appropriée, par exemple .fr pour les activités françaises ;
  • Le temps de chargement du site doit être court ;
  • Le site doit être bien construit, agréable à lire. La navigation doit être claire ;
  • Il doit avoir un design responsive c’est-à-dire un visuel adapté à tous les écrans : ordinateurs, tablettes, smartphones….
  • Avoir un maillage interne de qualité (liens entre les différents articles et les différents pages du site).

La stratégie de liens – backlinks

Il est essentiel d’avoir des liens sur Internet qui pointent vers votre site. C’est ce qui s’appelle la stratégie de backlink. Tous les liens n’ont toutefois pas le même poids. Mieux vaut avoir des liens de sites internet bien positionnés, qui ont un trafic important.

Il est aussi utile d’avoir des liens sortants.

Le référencement payant

Le référencement payant est le fait d’acheter des mots clés sur les moteurs de recherche. Vous payez à chaque clique d’un internaute sur le lien. Le prix du clic dépend du mot clé et de la concurrence sur celui-ci.

Le référencement payant correspond par exemple aux liens commerciaux que l’on trouve dans un cadre rose ou dans la colonne de droite sur Google. Il s’agit dans ce cas de Google Ads.

Référencement naturel ou référencement payant ?

L’idéal est de combiner à la fois le référencement naturel et le référencement payant.

Le référencement payant est une stratégie de court terme car coûteuse pour l’entreprise alors même que les internautes tendent à cliquer sur les liens naturels plutôt que sur les liens commerciaux. C’est toutefois une stratégie qui permet d’avoir une visibilité immédiate alors que le référencement naturel est plus long à mettre en place.

Jimdo

Référencer localement son commerce de proximité

Aujourd’hui tous les commerces de proximité au sens large (magasins, restaurants, salons de bien-être…) doivent être référencés localement. Cela signifie qu’ils doivent apparaître dans les premiers résultats de recherche  combinant un type de commerce au nom de la ville. Bien souvent, il n’y a même pas besoin de taper le nom de la ville qui est trouvée automatiquement grâce à la géolocalisation.

Les entreprises doivent ainsi s’inscrire sur des plateformes comme :

Le SMO (social media optimization)

Référencer son entreprise sur Internet passe aussi par le SMO. Il s’agit d’ici d‘optimiser sa présence sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Snapchat, LinkedIn…il conviendra tout d’abord d’examiner chaque réseau attentivement afin de savoir s’il est adapté à l’entreprise, à son secteur et à son positionnement.

Il faudra ensuite construire une communauté. Mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Les techniques pour obtenir des milliers d’abonnés ne trompent personne et sont facilement repérables. Il est préférable d’avoir relativement peu d’abonnés mais avec un fort taux d’interaction, plutôt que beaucoup d’abonnés qui n’interagissent pas.


Cet article pourrait vous intéresser

Comment faire connaître son site Internet ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !