Les étudiants et la création d’entreprise

Les étudiants sont peu nombreux à se lancer dans la création d’entreprise. Pourtant, des aides peuvent leur être octroyées. Voici les chiffres et aides concernant les étudiants et la création d’entreprise.

Les chiffres concernant les étudiants et la création d’entreprise

Les créateurs d’entreprises étudiants ou jeunes diplômés sont encore peu nombreux. Ainsi, même si 41% des jeunes de moins de 25 ans souhaitent créer leur entreprise, seulement 1% passent à l’acte et créer leur entreprise.

Les aides pour les étudiants qui créent leur entreprise

Afin de favoriser la création d’entreprise chez les étudiants, l’état à mis en place une nouvelle aide. Il s’agit du statut de jeune entreprise universitaire (JEU). Fonctionnant de la même façon que la jeune entreprise innovante (JEI), la JEU permet de bénéficier d’aides au niveau social et fiscal : 

En outre, des concours à la création d’entreprise s’adressent spécifiquement aux jeunes. Notons ainsi :

  • Le trophée CDRE destiné aux élèves de BTS dans le secteur de la restauration ;
  • Le concours national « initiatives jeunes » pour les lycéens ;
  • Le concours performance globale CJD pour les étudiants de 3eme cycle.

Les avantages et inconvénients de créer son entreprise en étant étudiant

Les étudiants ou les jeunes diplômés possèdent bien souvent un goût pour l’entrepreneuriat et une culture de l’innovation. Ils ont la possibilité de bénéficier d’aides diverses et certaines écoles mettent même en place des incubateurs dans le but de soutenir les projets d’étudiants. L’état a également lancé des « pôles entreprenariat étudiants ».

Toutefois, les étudiants manquent d’expérience concrète dans le monde professionnel. Ils peuvent parfois ce heurter à des obstacles de la part d’investisseurs potentiels qui estimeraient qu’ils « sont trop jeunes ». Par exemple, les banquiers accordent des prêts aux créateurs d’entreprise sous réserve qu’ils fournissent un business plan montrant le potentiel du projet. Ils vont accorder une attention particulière à la composition de l’équipe dirigeante, leurs connaissances, compétences et expériences afin de s’assurer qu’elles soient en adéquation avec le projet. Une faiblesse à ce niveau peut inciter le banquier à ne pas octroyer le prêt.

Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.