En même temps que sa mesure pour supprimer le RSI, le gouvernement a annoncé sa volonté de modifier les seuils pour bénéficier du statut d’auto-entrepreneur. Le chiffre d’affaires permettant de bénéficier du statut devrait donc doubler mais pas le seuil de facturation de la TVA. Faisons le point sur la réforme des seuils de l’auto-entrepreneur de 2018.

La réforme des seuils de l’auto-entrepreneur de 2018 : rappel sur le statut

Le statut d’auto-entrepreneur est idéal pour les personnes qui souhaitent avoir une activité complémentaire (salariés, étudiants, retraités) ou qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. En effet, les formalités administratives de création sont très simples, de même que les formalités quotidiennes. Ainsi, les auto-entrepreneurs n’ont pas de vraie comptabilité à tenir comme les autres entreprises et sociétés. Ils doivent seulement déclarer trimestriellement leur chiffre d’affaires. Les cotisations seront calculées dessus.

La réforme des seuils de l’auto-entrepreneur de 2018 : augmentation des plafonds

Les plafonds de chiffre d’affaires pour bénéficier du statut d’auto-entrepreneur doublent en 2018 :

  • De 33 200€ à 70 000€ pour les activités de prestation de services ;
  • De 82 800€ à 170 000€ pour les activités de vente de marchandises.

Les entrepreneurs qui dépassent ce seuil passent automatiquement en entreprise individuelle.

La réforme des seuils de l’auto-entrepreneur de 2018 : statut quo pour les seuils de TVA

Les seuils pour qu’un auto-entrepreneur bénéficie de la franchise de TVA restent inchangés. Ils restent donc à :

  • 91 000€ pour les activités commerciales, les prestations d’hébergement et la vente à consommer sur place ;
  • 35 200€ pour les prestations de services.

En d’autres termes, avant que ce seuil ne soit atteint, l’auto-entrepreneur ne facture pas de TVA. Une fois ce seuil atteint, il en facture sur ses ventes et en déduit de ses achats.


Pour en savoir plus sur le statut, consultez notre guide de l’auto-entrepreneur

Notre guide de l’auto-entrepreneur

La réforme des seuils de l’auto-entrepreneur de 2018
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *