Les règles à respecter dans la gestion d’un food-truck sont deux ordres. Il y a tout d’abord les règles légales à respecter, notamment celles relatives aux normes sanitaires. Il y a ensuite toutes les règles de bonne gestion afin que le food-truck puisse attirer des clients et être rentable.

Les règles légales à respecter dans la gestion d’un food-truck

Comme pour tous les commerces de restauration, il faut respecter des règles sanitaires pour gérer un food-truck :

  • Le gérant ou un salarié doit avoir suivi la formation obligatoire en hygiène alimentaire (HACCP) ;
  • Le lieu de dépôt, c’est-à-dire l’endroit où se trouve tout le stock de marchandises et de matières premières, doit être approuvé par la direction de la santé publique ;
  • Déclarer le food-truck aux services vétérinaires de la préfecture.

D’autres règles administratives doivent être respectées :

  • Tenir une comptabilité ;
  • Déclarer et payer ses impôts (TVA, CET, impôt sur le bénéfice…) ;
  • En cas d’embauche d’un salarié, réaliser les formalités d’embauche puis les formalités périodiques ;
  • Obtenir une carte pour exercer une activité ambulante ;
  • Etre autorisé à stationner : les règles de stationnement sont soumises à l’autorisation de la zone en question, généralement la ville ou un espace privé ;
  • Obtenir une licence pour vendre de l’alcool si le dirigeant le souhaite.

Les règles de gestion à respecter dans un food-truck

Le gérant d’un food-truck doit avoir de nombreuses compétences. Il doit ainsi :

  • Etre organisé : travailler vite et efficacement, s’organiser dans une petite cuisine, anticiper ses besoins pour ne pas être pris au dépourvu pendant le service et servir avec rapidité ;
  • Etre un bon commerçant : être aimable, être bon vendeur (proposer un produit additionnel à forte marge comme une boisson par exemple), fidéliser les clients (il peut par exemple instaurer une relation de proximité via sa présence sur les réseaux sociaux) ;
  • Avoir des compétences culinaires et proposer des produits de qualité.

A noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour ouvrir un food-truck.

Les facteurs clés de succès d’un food-truck

Les facteurs clés de succès d’un food-truck sont :

  • L’emplacement : il doit être dans une forte zone de passage afin d’avoir le plus de visibilité et de clients possibles ;
  • La vitesse du service : les clients ne veulent pas attendre trop longtemps avant d’être servis. S’ils ne sont pas servis assez rapidement, ils ne voudront pas revenir. De plus, en voyant une trop grande queue devant le magasin, certains clients seront sans doute rebutés à l’idée de commander ;
  • Le rapport qualité/prix : les clients doivent avoir un produit en commune mesure avec ce qu’ils ont payé.
Quelles sont les règles à respecter dans la gestion d’un food-truck ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *