Congé pour validation de l’expérience (VAE)

Le congé pour validation de l’expérience est un congé permettant au salarié d’acquérir une certification grâce à son expérience. La certification en question est un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification. Afin d’en bénéficier, le salarié doit respecter certaines conditions d’ancienneté.

A quoi sert le congé pour VAE ?

Le congé pour VAE sert à préparer la VAE, notamment en bénéficiant d’un accompagnement à la préparation de la validation, ou à participer aux épreuves.

La validation des acquis de l’expérience (VAE) se présente sous la forme d’un dossier à remplir puis d’une soutenance devant un jury. A la clé : l’obtention d’un certificat professionnel comme un diplôme, un titre ou un certificat de qualification.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’un congé pour validation de l’expérience ?

Afin de bénéficier d’un congé pour VAE, le salarié doit avoir eu une activité professionnelle en rapport avec la validation de l’expérience pendant au moins un an (de manière continue ou non, à temps plein ou à temps partiel…). Tous les salariés peuvent bénéficier de ce congé qu’ils soient en CDI, en CDD ou en Intérim. A noter que la demande ne peut être faite que tous les ans si le salarié a déjà demandé un congé pour VAE.

Comment demander un congé pour validation de l’expérience ?

La demande de congé pour validation de l’expérience est faite à l’initiative du salarié. L’employeur peut la proposer dans le plan de formation mais le salarié peut la refuser. Le salarié doit demander l’autorisation :

  • A l’employeur si le congé est pris sur le temps de travail. La demande doit être faite au moins 60 jours avant le début du VAE. L’employeur a 30 jours pour donner sa réponse. Il ne peut pas refuser le congé mais il peut le reporter de 6 mois maximum si l’absence du salarié risque de perturber l’organisation du service ;
  • Au Fongecif ou à un autre organisme qui finance le congé (dont la rémunération du salarié pendant la durée du congé).

La demande doit indiquer :

  • Le nom de la certification ;
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (dates, durée et nature) ;
  • Le nom de l’organisme qui délivre la certification.

Quelle est la durée du congé pour validation de l’expérience ?

La durée du congé pour VAE est de 24 heures maximum soit 3 jours de travail. Il peut être pris en une seule fois ou en plusieurs. Cette durée peut être augmentée par convention collective, accord collectif, accord de branche ou d’entreprise pour les salariés  :

  • Qui n’ont pas atteint un niveau de qualification équivalent au Bac, au brevet de technicien ou au brevet professionnel ;
  • Dont l’emploi est menacé par les évolutions économiques ou technologiques.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !