Faire passer un entretien d’embauche est un exercice délicat. Il faut savoir repérer la bonne personne et la convaincre de travailler dans l’entreprise.  Il ne s’agit pas de juger le candidat mais de savoir s’il s’intégrera dans la société. Les qualifications seront sanctionnées par l’expérience et les diplômes. Reste à savoir ce qui n’est pas indiqué sur le CV! C’est pourquoi, un entretien d’embauche se prépare aussi du côté du recruteur. Il y a certaines questions indispensables à poser au candidat afin de tester ses compétences, ses motivations et sa capacité à s’intégrer dans l’entreprise. D’autres questions ne doivent à l’inverse absolument pas être posées.

Faire passer un entretien d’embauche : le contexte

Avant toute chose, l’entretien d’embauche doit être un moment convivial. Il n’est pas là pour mettre le candidat mal à l’aise. Ainsi, une ambiance détendue mettra le candidat à l’aise pour que le recruteur puisse en connaître au maximum sur celui-ci.

Mieux vaut s’installer dans une pièce neutre comme une petite salle de réunion plutôt que dans un bureau ou dans un endroit extérieur à l’entreprise comme un restaurant. Il est aussi préférable d’éviter de faire passer un entretien à deux (par exemple une personne des ressources humaines et un opérationnel), en face du candidat.

Pour plus de convivialité, vous pouvez aller chercher le candidat directement à l’accueil et lui offrir un verre d’eau ou un café. Enfin, vous pouvez commencer à parler de vous, à vous présenter pour que le candidat sache à qui il a à faire.

Faire passer un entretien d’embauche : le but

Le but de l’entretien d’embauche n’est pas de lire un CV. Il est de savoir si le candidat pourra occuper le poste et s’adapter à la culture d’entreprise. Pour cela, il est préférable de ne pas chercher à le déstabiliser mais plutôt de le mettre en confiance pour qu’il se dévoile. Le déstabiliser aurait l’effet inverse : il pourrait se retrancher, se braquer et même mettre fin à l’entretien. Le but est également de vendre le poste et l’entreprise, d’autant plus s’il n’y a pas pléthore de candidats qualifiés disposés à intégrer l’entreprise au moment où elle en a besoin (en général rapidement). Le recruteur doit réussir à donner l’envie au candidat de travailler ici.

Faire passer un entretien d’embauche : le préparer

Faire passer un entretien d’embauche se prépare. Il faut consacrer une dizaine de minutes à lire le CV et éventuellement la lettre de motivation. Le recruteur pourra en profiter pour noter toutes ses interrogations, en savoir plus sur les zones d’ombre, éclaircir les raisons des changements de poste…Il est également important d’avoir une fiche de poste pour décrire au candidat ses futures missions.

Faire passer un entretien d’embauche : les questions à poser

Voici quelques questions à poser lors d’un entretien d’embauche :

  • Parlez moi de vous, décrivez vous, présentez vous : c’est la première question à poser lors d’un entretien. Elle permet de cerner rapidement le candidat mais aussi de connaitre ses qualités d’élocution, de concision et de synthèse ;
  • Quels sont vos défauts ? permet de connaître sa capacité à prendre du recul et à s’auto-évaluer ;
  • Pourquoi avez vous quitté votre dernière entreprise ? permet de connaître les motivations du candidat : postule-t-il car il s’est fait licencier ? Est-il critique par rapport à son ancien emploi ? Qu’est ce qui lui déplaisait dans son ancien poste et qui pourrait lui déplaire dans le nouveau ? Cette question peut aussi permettre de savoir si le candidat pourra s’intégrer dans l’entreprise et adhérer à la culture de l’entreprise ;
  • Comment vous voyez vous dans 10 ans ? permet de connaître les ambitions du candidat ;
  • Qu’est ce qui vous attire dans ce poste ? Pourquoi avez vous postulé ? permet de connaître les motivations du candidat ;
  • Avez-vous d’autres pistes ? permet de savoir si une réponse rapide devra être donnée au candidat ;
  • Quelles sont prétentions salariales? permet de savoir si ses attentes sont en accord avec le budget ;
  • Avez vous d’autres questions? permet de savoir si le candidat est curieux. L’échange ne doit pas être à sens unique !

Pour en savoir plus, consultez notre article « les questions posées à un entretien d’embauche »

Faire passer un entretien d’embauche : les questions à ne pas poser

Certaines questions sont inutiles car le but de l’entretien est de connaître ce qui ne figure pas dans le CV. Ainsi, des questions sur les connaissances du candidat, qui sont en principe identifiables grâce au CV, n’ont souvent pas lieu dans un entretien d’embauche.

D’autres questions sont à proscrire car elles sont discriminatoires :

  • Avez-vous des enfants ? Etes vous marié(e) ?
  • Quelles sont vos opinions politiques ?
  • Quelles sont vos orientations sexuelles ?

Faire passer un entretien d’embauche : la suite de l’entretien

Il faut noter ses réactions à chaud après l’entretien mais laisser le temps d’y revenir plus tard. L’idéal est de confronter toutes les opinions qu’on s’est faites sur un candidat. Avoir un avis objectif sur un candidat, et éventuellement futur salarié, en une heure de temps est très difficile. Il est ainsi possible de se faire aider par une tierce personne. Un second entretien pourra être fait passer par le N+1 du recruteur ou par un chargé de recrutement de l’entreprise.


Ces articles pourraient vous intéresser :

Recruter un salarié

Réussir un recrutement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *