Mesurer la performance d’une entreprise

Il est essentiel de mesurer la performance d’une entreprise afin de savoir où elle se situe et si elle doit s’améliorer. Toutefois, en fonction des objectifs choisis et du secteur d’activité, la performance ne sera pas mesurée de la même façon. Ainsi, les indicateurs utilisés ne seront pas les mêmes, de même que les critères qui indiquent que l’entreprise a atteint ou non ses objectifs.

Mesurer la performance d’une entreprise grâce au tableau de bord

Quand on crée son entreprise, on se dit parfois qu’il suffit d’établir tous les ans un bilan et un compte de résultat pour mesurer la performance. On connaîtra alors le résultat de l’entreprise ainsi que son patrimoine. C’est vrai, ces documents permettent de savoir si l’entreprise a un résultat déficitaire ou excédentaire ainsi de savoir d’où vient l’argent qu’elle possède et à quoi il sert.

Mais ce qu’ils ne permettent pas de savoir c’est comment et pourquoi : pourquoi l’entreprise est elle déficit? quels objectifs a t-elle atteint ou non? comment le résultat est il constitué? Pour répondre à toutes ces questions elle devra tenir un tableau de bord. Mis à jour régulièrement, il permettra de savoir si l’entreprise a atteint les objectifs qu’elle s’est fixés, notamment au moment de la construction du budget.

Suivre la performance de l’entreprise régulièrement

La construction du tableau de bord doit donc être réfléchie. Il doit permettre une actualisation rapide et périodique. Les outils utilisés doivent donc être simples d’utilisation et ne doivent pas résulter en une usine à gaz.

En effet, le tableau de bord n’est pas une fin en soi, mais bien un moyen d’atteindre les objectifs de l’entreprise. Il doit donner lieu à la définition de plans d’actions permettant de rectifier rapidement le tir en cas de déviation avec les objectifs fixés.

Exemples d’indicateurs permettant de mesurer la performance d’une entreprise

Les indicateurs constituent la base de toutes analyses. Il faut donc les choisir attentivement. Mieux vaut ainsi privilégier la qualité à la quantité. Ils doivent être pertinents eu égard à l’entreprise, à sa taille, à son secteur d’activité et à ses objectifs.

A noter également qu’ils ne sont pas immuables. Les indicateurs choisis pour une période peuvent changer à la période suivante si l’entreprise décide de changer de stratégie.

Le chiffre d’affaires

Dans toutes les sociétés, l’analyse du chiffre d’affaires est une des composantes essentielles de la performance. L’analyse du chiffre d’affaires passe par le calcul de plusieurs indicateurs :

  • Taux de croissance du chiffre d’affaires : chiffre d’affaires N / chiffre d’affaires N-1 * 100 ;
  • Répartition du chiffre d’affaires par segment (produit ou service) : chiffre d’affaires segment / chiffre d’affaires total * 100 ;
  • Part de marché de l’entreprise : chiffre d’affaires de l’entreprise / chiffre d’affaires total du marché.

Le résultat

L’analyse du résultat est une autre composante essentielle de l’analyse de la performance d’une entreprise. L’analyse du résultat passe par la décomposition du résultat en soldes intermédiaires de gestion. Il passe par conséquent par l’analyse des différents postes de charges :

  • Capacité à générer du résultat = marge brute / chiffre d’affaires qui peut être calculée pour l’entreprise ou pour ses différents segments ;
  • Analyse des différents types de charges (frais de structure, frais de production / réalisation du service, charges financières, charges exceptionnelles) en pourcentage du chiffre d’affaires.

La trésorerie

L’analyse de la trésorerie est le dernier point essentiel dans la mesure de la performance d’une entreprise. L’analyse de la trésorerie passe par le calcul des indicateurs suivants :

  • Cash généré : encaissements – décaissements ;
  • Besoin en fonds de roulement qui permet de déterminer le besoin ou la capacité d’une entreprise à dégager des ressources financières à court terme ;
  • Solvabilité : endettement financier par rapport aux capitaux propres.

La rentabilité des capitaux et la productivité des facteurs de production

La rentabilité des capitaux est l’analyse du résultat eu égard aux capitaux engagés et investis :

  • ROI : return on investment – rentabilité des capitaux investis : résultat net de gestion / capitaux investis (capital, réserves, report à nouveau, résultat de l’exercice) * 100 ;
  • ROCE : return on capital employed : indicateur financier qui permet de mesurer la rentabilité financière des capitaux investis : EBIT * (1-taux d’imposition) / (capitaux investis + actif net hors exploitation) ;
  • ROA : return on assests – rentabilité des capitaux engagés : résultat / capitaux engagés (immobilisations) * 100 ;
  • La productivité est la comparaison du résultat aux facteurs de production :
  • Productivité achat via le calcul de l’indice prix achat : prix d’achat fin de période / prix d’achat début de période * 100 ;
  • Productivité du personnel : chiffres d’affaires par effectif.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.