Construire un tableau de bord permet de suivre une activité. Afin de le construire, il est nécessaire de déterminer ce que l’entreprise va suivre (les indicateurs), par rapport à quoi elle va comparer les données (le référentiel), comment elle va le présenter, quand elle va le réaliser et comment elle va le mettre à jour.

Construire un tableau de bord pour suivre une activité : les indicateurs

Afin de construire un tableau de bord, il faut déterminer les indicateurs qui serviront à suivre l’activité de l’entreprise. Ces indicateurs dépendent des spécificités de l’entreprise et de ce qu’elle veut suivre en priorité. Ils peuvent ainsi être de nature financière ou non :

  • Indicateurs financiers : chiffre d’affaires (montant, taux de croissance…), rentabilité (ROCE : return on capital employed, ROI : return on investment…), trésorerie (BFR : besoin en fonds de roulement, cash flow opérationnel…) ;
  • Indicateurs non financiers : ressources humaines (taux d’absentéisme, taux de turn-over…), qualité (nombre de réclamations des clients, dpm : défauts par million…).

Construire un tableau de bord pour suivre une activité : le référentiel

Ces différents indicateurs doivent être analysés par rapport à un référentiel. Ce référentiel est souvent le budget (construit annuellement), le forecast (réactualisation du budget en cours d’année) et l’année précédente.

Construire un tableau de bord pour suivre une activité : la présentation

Le choix de la présentation est indispensable dans la construction d’un tableau de bord. En effet, celui-ci s’adressant souvent à des opérationnels, il est essentiel qu’il soit clair et qu’il puisse être compréhensible de tous. Ainsi, il est souvent préférable de présenter les données sous forme de graphiques et de schémas plutôt que sous forme de tableaux.

Construire un tableau de bord pour suivre une activité : la périodicité

Il est également important de déterminer la périodicité d’établissement du tableau de bord (journalier, hebdomadaire, mensuel).

Construire un tableau de bord pour suivre une activité : la mise à jour

Il est nécessaire de savoir comment le tableau va être mis à jour : manuellement ou automatiquement. La périodicité va donc dépendre de la mise à jour : si elle demande trop de tâches manuelles, il va être difficile d’établir un tableau de bord journalier car sa réalisation va prendre trop de temps.

Construire un tableau de bord pour suivre une activité : des exemples

Les tableaux de bord ne seront pas identiques en fonction des activités suivies : les indicateurs changeront. Ainsi, même si la présentation, la mise à jour ou la périodicité resteront identiques, les informations ne seront pas les mêmes. Voici des exemples :

  • Tableau de bord commercial : répartition et évolution du chiffre d’affaires, panier moyen, quantités vendues, taux de transformation…
  • Tableau de bord ressources humaines : nombre de salariés et répartition par âge, sexe, type de contrat de travail (CDD, CDI, Intérim), rémunérations, taux d’absentéisme, taux de turn-over…
  • Tableau de bord financier : montant des créances clients, du cash flow, du chiffre d’affaires, du résultat, du ROCE, du ROI…
Construire un tableau de bord pour suivre une activité
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *