Les chèques vacances en entreprise

Les chèques vacances sont des cadeaux offerts par l’employeur à ses salariés. Ils permettent de financer leurs vacances et certaines autres activités. La contribution de l’employeur dépend de son bon vouloir tout en respectant certaines conditions. Ils constituent un moyen efficace de motiver les salariés, tout en n’alourdissant que peu le budget de l’entreprise.

Quelle est la contribution des employeurs aux chèques vacances ?

L’employeur participe à sa guise au financement des chèques vacances sous réserve que le financement dépende des revenus :

  • Si la rémunération brute moyenne du salarié est inférieure à 3 170€ (plafond mensuel de la sécurité sociale), alors la participation de l’employeur est de 80% et celle du salarié de 20% ;
  • Si la rémunération brute moyenne du salarié est supérieure à 3 170€, alors la participation de l’employeur est de 50% et celle du salarié de 50%.

Ce pourcentage est majoré de 5% par enfant à charge (dans la limite de 15%).

La contribution doit ainsi être plus élevée pour les salariés ayant les plus faibles salaires.

A noter que l’employeur fixe les critères d’attribution en accord avec le CE (comité d’entreprise) ou les délégués du personnel.

Quels sont les avantages pour l’employeur à en mettre en place ?

Mettre en place des chèques vacances permet de motiver les salariés et de les fidéliser. Ils sont aussi très abordables sur le plan financier. En effet, en fonction de la taille de l’entreprise et de qui les offre (direction ou comité d’entreprise), ils sont exonérés de charges sociales :

  • Sauf de CSG et de CRDS et dans la limite de 30% du SMIC mensuel soit 434€ en 2015 pour les entreprises de moins de 50 salariés sans CE ;
  • Excepté pour les entreprises de moins de 50 salariés si les CESU sont financés par le CE ;
  • Excepté pour les entreprises de plus de 50 salariés si les CESU sont financés par le CE et l’employeur ;
  • S’ils sont intégralement financés par le CE dans les entreprises de plus de 50 salariés.

 Le salarié ne paye pas d’impôt sur le revenu sur ces chèques.

Quelles entreprises peuvent mettre en place des chèques vacances ?

Toutes les entreprises, qu’elles aient plus ou moins de 50 salariés peuvent mettre en place des chèques vacances. A noter qu’une fois qu’il a été décidé d’en mettre en place, chaque salarié qu’il soit en CDD (contrat à durée déterminée), CDI (contrat à durée indéterminée) ou en contrat d’apprentissage peut en bénéficier.

Comment mettre en place des chèques vacances ?

La mise en place de chèques vacances se fait exclusivement avec l’agence nationale pour les chèques vacances qui gère leur attribution. L’entreprise lui reverse 1% de frais de gestion sur la valeur des chèques.

Quelles sont les autres formes de chèques cadeaux existants?

L’employeur peut très bien cumuler les chèques vacances à d’autres chèques cadeaux existants comme :

Donnez une note à cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.