juin 112012
 

Il existe plusieurs types d’inventaires : l’inventaire permanent, l’inventaire annuel et l’inventaire tournant. Ces types d’inventaires ont pour objectif de vérifier le stock compté par rapport au stock théorique.

 

L’inventaire annuel

L’inventaire annuel est souvent réalisé lors de la clôture des comptes.

L’inventaire réalisé annuellement, aussi appelé inventaire périodique, consiste à compter toutes les références. Il nécessite de mettre en place une procédure spécifique et peut être assez lourd dans la mesure où il requiert un surcroit de personnel. Ainsi l’entreprise fait souvent appel à cette occasion à des intérimaires ou à tous les salariés de l’entreprise quelque soit leurs fonctions. La réalisation de l’inventaire annuel nécessite l’arrêt de l’activité de production et peut donc être assez couteux.

 

L’inventaire permanent

L’inventaire permanent consiste à compter les stocks à chaque mouvement d’entrées ou de sorties en stock (approvisionnements ou ventes). Il est assez lourd et s’applique généralement à des entreprises dans lesquelles le stock est peu conséquent. Cette méthode présente toutefois l’avantage d’avoir toujours des stocks à jour.

 

L’inventaire tournant

L’inventaire tournant consiste à réaliser des inventaires plusieurs fois dans l’année. Durant ces inventaires, toutes les références ne sont pas comptées sur le même périodicité.

La liste des références comptées repose sur une méthodologie choisie par l’entreprise. Parmi les méthodologies, on trouve la méthode ABC : les références sont classées par catégorie A, B ou C qui représente la périodicité de comptage (par exemple, A : une fois par mois, B : une fois par trimestre, C : une fois par an). Les références sont classées dans ces catégories en fonction de critères choisis par l’entreprise, par exemple en fonction de la valorisation du stock ou de la valeur des écarts d’inventaire. Les références avec les plus grosses valorisation ou les références avec les plus gros écarts d’inventaire seront dans la catégorie A et seront comptées le plus souvent.

L’inventaire tournant demande un suivi, souvent réalisé par le contrôleur de gestion, qui permet de savoir avec précision les références qui ont été comptées, la valeur des stocks, la valeur des écarts d’inventaire

L’inventaire tournant constitue un juste milieu entre l’inventaire permanent et l’inventaire annuel. Il permet de ne pas attendre une période trop longue avant de corriger les écarts d’inventaire sans toutefois alourdir le système.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes)

  8 réponses sur “L’inventaire permanent, l’inventaire annuel et l’inventaire tournant”

  1. Comment qualifie t-on la différence(écart) d’inventaire? Si cette différence s’avère négative ne peut-on pas dire qu’il s’agit d’une malversation en terme de détournement de fonds?
    Dans le cas contraire ou elle est positive,on peut dire qu’il s’agit peut être d’une entrée de stocks qui n’a pas été enregistrée et qui est l’objet de cette différence d’inventaire.

    • non,
      Dans les deux cas il s’agit d’unn dysfonctionnement qui doit faire l’objet d’une anlyse et d’actions correstives.
      quoi qu’il en soit ne jamais tirer de conclusions avant d’avoir les réultats de l’analyse  » malversation en terme de détournement de fonds »

  2. Bonjour,
    Voici un article pour en savoir plus sur les écarts d’inventaire :
    http://www.creer-gerer-entreprendre.fr/gestion-entreprise/pilotage-entreprise/comment-faire-baisser-ses-ecarts-dinventaire

  3. J’ai crée mon entreprise il y a quelques temps et je commence à avoir des problèmes avec mon stock (j’ai déja eu plusieurs ruptures de stocks) et je voudrais donc faire des inventaires mais je ne sais pas quel inventaire choisir. Pourriez vous m’aider?

  4. Pourquoi on ne calcule pas la valeur de ce qui reste en stock après chaque vente? Par la méthode du coût moyen pondéré des entrées

  5. comment choisir la méthode de valorisation entre [CMUP et FI-FO]

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis mais non publié)