Les logiciels de gestion d’un salon de coiffure

Les logiciels de gestion d’un salon de coiffure sont de plus en plus indispensables. Ils permettent de suivre le planning, les stocks, les factures, la caisse mais aussi de fidéliser les clients. Heureusement, de plus en plus de logiciels sont tout en un. Il permet alors de suivre dans un même outil tous les aspects de la gestion du salon. Offrant un gain de temps incontestable, s’en doter est souvent synonyme d’efficacité et de productivité.

Les différentes fonctionnalités que doit avoir un logiciel de gestion d’un salon de coiffure

Le planning

Une des principales fonctionnalités d’un logiciel de gestion d’un salon de coiffure est le suivi du planning individuel et général. Ainsi, il est possible de suivre, pour chaque salarié, son emploi du temps au quotidien et de pouvoir lui fixer des rendez vous. Cela permet d’éviter les temps morts et de lui assurer une occupation maximum. Au niveau général, il est possible de pouvoir connaitre les jours où les effectifs seront trop nombreux ou pas assez et de fixer les jours de congés des uns et des autres en fonction.

Il peut également être possible en fonction des logiciels de pouvoir éditer les fiches de paie et de suivre le chiffre d’affaires par salarié à partir de ce planning.

Les stocks

Une autre fonctionnalité des logiciels de gestion d’un salon de coiffure est le suivi des stocks. Ainsi, à partir du stock initial, en déduisant les sorties (ventes de produits ou produits utilisés lors de la prestation) et en ajoutant les entrées (commandes reçues des fournisseurs), il peut être possible d’avoir en temps réel le stock disponible. Il faut ensuite mettre en place plusieurs indicateurs comme le stock d’alerte. Il s’agit du seuil en dessous duquel une alerte doit être émise afin de passer une commande de réassort.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur la gestion des stocks dans un salon de coiffure.

Les factures et la caisse

Le logiciel de gestion du salon de coiffure doit également permettre de pouvoir éditer les factures et gérer la caisse (édition du ticket de caisse, encaissement, calcul du montant à payer…). Il peut permettre de mettre à jour la fiche client à partir du ticket de caisse ainsi que gérer les cartes de fidélité.

Au niveau comptable, les factures émises doivent être interfacées avec le logiciel comptable. Cela permettra de réaliser plus facilement la tenue de la comptabilité ainsi que les documents de fin d’année comme le bilan, le compte de résultat ou les déclarations de TVA.

La fidélisation des clients

Enfin, le logiciel de gestion du salon de coiffure doit servir de véritable base de données de clients et doit ainsi permettre de les fidéliser. En effet, chaque visite et chaque client doivent y être notés scrupuleusement. Il faudra indiquer à chaque fois les prestations réalisées ainsi que les ventes effectuées. Le logiciel de gestion servira alors d’outil pour connaitre pour chaque client les fréquences de visite. Des promotions adaptées à chaque client pourront être réalisées.

Comment choisir son logiciel de gestion d’un salon de coiffure ?

Il existe une multitude d’offres disponibles sur le marché et trouver le bon logiciel de gestion d’un salon de coiffure n’est parfois pas chose aisée. Une chose est sûre : il devra permettre de gérer tous les aspects de l’activité vu ci-dessus. Devant la concurrence que se livre chaque enseigne, fidéliser les clients est un facteur clé de succès. Impossible toutefois de le faire sans outil adapté. De même, un autre aspect du succès de l’activité réside dans la gestion du planning. Des salariés inoccupés représentent une perte d’argent. Il est donc nécessaire de gérer au mieux le planning. Certains logiciels peuvent même permettre une prise de rendez-vous en ligne si le salon de coiffure est doté d’un site Internet ou même d’un page Facebook. Enfin, il faudra obligatoirement s’équiper d’un logiciel de caisse certifié auto-fraude.

A noter que de nos jours, la majorité des logiciels sont en mode SaaS (Software as a device). Cela signifie qu’il suffit d’une connexion internet pour y avoir accès, le logiciel n’étant pas installé en dure sur l’ordinateur.

Bien entendu, le prix est un élément déterminent. Certains logiciels proposent des formules gratuites mais qui se limitent aux fonctionnalités de base. Pour des logiciels plus avancés, il faudra payer un abonnement par mois variant généralement entre 30 à 40€. Il est aussi possible, et même recommandable, de faire un essai gratuit et de demander une démo avant de le choisir définitivement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.