Ouvrir une entreprise de gâteaux : devenir pâtissier à domicile

Fête, anniversaire, ou juste pour se faire plaisir, les number cake, layer cake, naked cake et autres gâteaux font fureur à chaque événement, engendrant une demande de plus en plus forte. Pour y répondre, de nombreux amateurs ou professionnels rêvent d’ouvrir leur entreprise de gâteaux et de devenir pâtissier à domicile. Toutefois, pour réussir, aimer les gâteaux ne suffit pas, il faut avoir un diplôme, réaliser les démarches de création d’entreprise puis se faire connaitre.

Quelles sont les conditions pour devenir pâtissier à domicile ?

Vendre des gâteaux

Être pâtissier à domicile est une activité artisanale. A ce titre, il faut avoir les diplômes adéquats afin de créer son entreprise et de lancer son activité.

Il est donc nécessaire d’avoir un BEP ou un CAP pâtisserie. Ces formations permettent d’apprendre les bases de la préparation de gâteaux mais aussi d’avoir des notions en matière de gestion commerciale et comptable, de conditions d’hygiènes, d’allergies alimentaires…

A défaut d’avoir obtenu ces diplômes, il faut justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans.

Lors de la création de l’entreprise, le diplôme ou les preuves d’expérience (par exemple les bulletins de paie) doivent être fournis.

De plus, le dirigeant ne peut pas avoir été condamné pour une peine l’interdisant de gérer. A noter que le stage de préparation à l’installation n’est plus obligatoire depuis la loi PACTE.

Est-il possible de confectionner des gâteaux depuis chez soi?

Afin de confectionner des gâteaux depuis chez soi, une condition supplémentaire s’impose : celle de disposer d’un laboratoire de patisserie. Tout ce qui touche à la réalisation et transformation de denrées alimentaires est en effet une activité très encadrée, avec le respect des normes d’hygiène. Ainsi, le laboratoire doit :

  • Etre désinfecté et nettoyé régulièrement ;
  • Etre pourvu d’un sol recouvert de matériaux étanches, lavables et non toxiques ;
  • Etre ventilé et aéré ;
  • Permettre de protéger les denrées alimentaires ;
  • Etre pourvu d’un système d’évacuation des eaux usées ;
  • Permettre le respect de la marché en avant (principe permettant aux marchandises souillées de ne jamais croiser les produits finis) ;
  • Disposer de prises sécurisées et fixées à une certaine hauteur ;

Outre ces obligations liées au laboratoire, d’autres normes doivent être respectées comme la traçabilités des aliments et l’application du système HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point).

Quelles sont les formalités à réaliser pour devenir pâtissier à domicile ?

Il est nécessaire de créer une entreprise ou une société et d’être un professionnel pour se lancer. En tant que particulier, vous ne pouvez pas décider de réaliser vos gâteaux pour les vendre. Cela s’apparente à du travail au noir.

Créer une auto-entreprise

Le plus simple est de créer une auto-entreprise. Les démarches de lancement et de gestion y sont relativement plus simples que pour les autres formes. Ainsi, il n’y a pas de comptabilité à tenir et les formalités de création peuvent se faire rapidement en ligne sur le site du CFE de l’URSSAF.

Il suffit ensuite de déclarer le chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement. Les charges sociales sont calculées dessus.

Toutefois, l’auto-entreprise peut vite montrer ses faiblesses. En effet, le chiffre d’affaires y est limité à 176 200€ et l’imposition est forfaitaire. Ainsi, les charges réelles ne peuvent pas être déduites du chiffre d’affaires pour calculer le résultat. Cette situation peut être favorable si les charges réelles sont inférieures aux charges forfaitaires. Toutefois, à l’inverse, elle est défavorable si les charges réelles sont supérieures : votre base imposable sera alors surestimée.

En résumé, l’auto-entreprise est le choix idéal si la conception et la vente de pâtisseries à domicile est envisagée comme une activité secondaire ou si le système d’imposition est intéressant compte tenu des charges.

Si le créateur envisage de se développer, de recruter des salariés, d’ouvrir un point de vente pour commercialiser les gâteaux et d’offrir des prestations supplémentaires, par exemple des cours de pâtisseries, mieux vaut créer une société, ou éventuellement une entreprise individuelle ou une EIRL.

Bon Plan
Simple, rapide, économique, Legalstart simplifie la vie des entrepreneurs Commencez maintenant

Les démarches de création d’une auto-entreprise

Afin de créer une auto-entreprise, il faut :

  • Remplir en ligne le formulaire P0 CMB micro-entrepreneur ;
  • Y joindre une pièce d’identité ;
  • Éventuellement réaliser une demande d’ACCRE (exonération de charges sociales) si le créateur est éligible ;
  • S’immatriculer au répertoire des métiers, y joindre l’attestation professionnelle ;
  • Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (pas obligatoire mais fortement conseillée).

Créer une autre forme juridique

Il est aussi possible de partir sur une autre forme juridique comme une entreprise individuelle ou une EIRL. Dans ce cas, le patrimoine de l’entreprise et le patrimoine de l’entrepreneur sont confondus. Au niveau juridique, les deux ne forment qu’un.

Afin d’éviter une telle situation, et de pouvoir s’associer, il faut créer une société. Le créateur a alors le choix entre EURL/SARL, SASU/SAS, SNC…

Comment faire connaitre son entreprise de gâteaux ?

Devenir patissier à domicile

Une fois le diplôme en poche, et la société ou l’entreprise créée, il faut maintenant trouver des clients et faire connaitre son activité. Pour cela, rien de tel que les réseaux sociaux. Il est possible de créer une page Facebook et/ou un compte Instagram où les photos des créations seront publiées, en utilisant les bons hashtags et les services de géolocalisation.

Ensuite, rien ne fonctionne aussi bien que le bouche à oreille. Il suffit que lors d’une fête où les gâteaux ont été servis, un invité les ai appréciés, pour qu’il décide d’en commander à son tour. Il est donc essentiel de fournir des prestations de qualité, aussi beaux visuellement que bon gustativement.

Quels sont les frais pour devenir pâtissier à domicile ?

L’avantage, quand on devient pâtissier à domicile, est que les frais de création sont assez faibles. En effet, l’activité peut être exercée depuis chez soi. Il faudra donc avoir une cuisine, un four, un frigo et des ustensiles de cuisine. A noter qu’en cas d’ouverture en auto-entreprise ou en entreprise individuelle, il n’y a pas de séparation entre le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel. Cela signifie que les biens professionnels sont également les biens personnels et vice/versa.

A l’inverse, pour une ouverture en société, le créateur pourra faire l’acquisition de nouveaux biens et les passer en charges ou en immobilisations.

Autre avantage : la constitution d’un stock de départ représente un faible montant dans la mesure où les produits sont périssables et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un stock trop important.

Toutefois, en cas d’ouverture d’un point de vente pour commercialiser les pâtisseries, les frais seront plus élevés. Il faudra alors s’acquitter du pas de porte ou droit au bail, aménager le local tout en respectant les normes ERP, éventuellement réaliser des travaux, installer des éléments de décoration…

Donnez une note à cet article

15 réflexions au sujet de “Ouvrir une entreprise de gâteaux : devenir pâtissier à domicile”

  1. Bonjour.
    Je pensais qu’un laboratoire aux normes était obligatoire pour fabriquer des pâtisseries dans el but de les vendre. Le statut de « chef à domicile » nous permet de pâtisser depuis chez nous ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
      • Bonjour,
        Permettez moi de vous contredire. Si vous souhaitez vendre vos pâtisseries il est obligatoire d’avoir un lieu de production qui répond aux normes d’hygiène HACCP. il est possible de faire un laboratoire de production à son domicile mais il faut le faire de manière à ce que les denrées alimentaires du domicile et de l’entreprise ne soient pas dans le même frigo etc. D’autre part des normes concernant la possibilité de nettoyer le lieu de production sont aussi à respecter!! Le mieux est de se renseigner auprès de la CMA ou CCI de votre département qui vous orientera dans vos démarches et éventuellement vos travaux d’aménagement.

        Répondre
        • Bonjour Camille,
          Je suis en train d’étudier la possibilité de rénover ma cuisine pour la rendre semi-professionnelle et l’assimiler (si c’est possible) à un labo de pâtisserie. Est-ce là quelque chose que tu as fait toi-même ? Si oui ou si tu t’y connais un peu en la matière, serais-tu prête à partager ton expérience avec moi ?
          Un grand merci d’avance,
          Florence

          Répondre
  2. Bonjour,
    Je reviens sur le commentaire pour être sûre.
    On peut recevoir des personnes chez nous qui souhaitent prendre un cours de pâtisserie sans avoir un laboratoire ?
    Merci pour votre réponse.
    Delphine

    Répondre
  3. Bonjour, je veux travailler à la maison,dans une laboratoire que je vais équiper,pouvez-vous me dire les tax que je dois payer à l’état ? Comment ça marche ? Merci !

    Répondre
    • Bonjour,
      Vous allez devoir payer des taxes à l’Etat une fois que votre activité sera créée.
      En fonction de votre forme juridique et des options fiscales choisies, vous devrez principalement payer des charges sociales, de l’impôt sur vos bénéfices (IR ou IS), de la CET (cotisation foncière des entreprises…)

      Répondre
    • Bonjour,
      Pour ouvrir une micro-entreprise il faut un CAP Patisserie ou justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans le secteur.
      Le formation de cake design à elle seule ne permet pas de satisfaire toutes les conditions pour ouvrir une micro-entreprise.
      Clothilde

      Répondre
      • Bonjour, je souhaiterais fabriqué des biscuits dans ma cuisine à mon domicile puis les vendre dans les marchés. J’aurais bien voulu savoir les normes à mettre en place. Merci à vous

        Répondre
        • je suis aussi intéressée par la réponse. y a t il une distinction entre vente de pâtisserie sèche et fraiche ? doit on avoir dans les 2 cas un laboratoire à domicile ?
          merci

          Répondre
  4. Bonjour,
    Savez-vous si avec un DEP Pâtisserie (équivalent au CAP) obtenu au Canada, il est possible de créer sa propre entreprise en France ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    • Bonjour,
      Je vous conseille de vous renseigner auprès de votre chambre des métiers ou de l’organisme où votre diplôme a été délivré
      Cordialement

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.