Les journaux comptables

Les journaux comptables sont des documents qui enregistrent les mouvements financiers de l’entreprise de façon chronologique et continue. Il en existe de synthèse comme le livre-journal ou le grand-livre ainsi que des auxiliaires qui recensent les mouvements par catégorie (achat, vente, banque…). Certains doivent obligatoirement être tenus quand d’autres sont facultatifs.

Quels sont les journaux comptables obligatoires ?

Les journaux comptables obligatoires sont le livre-journal et le grand-livre. Ces deux journaux reprennent l’ensemble des écritures passées en comptabilité mais de façon différente :

  • Les écritures sont classées par compte comptable dans le grand-livre (GL). Ils suivent l’ordre du plan comptable général. C’est un document très utile pour tenir la comptabilité, vérifier la correcte imputation des factures et réaliser les déclarations comptables et fiscales ;
  • Les écritures sont classées de façon chronologique dans le livre-journal. Il permet de ce fait de garder une trace de tous les mouvements affectant le patrimoine de la société.

Le livre d’inventaire n’est plus obligatoire à partir des exercices comptables débutant le 1er janvier 2016. Toutefois, les commerçants ont tout de même l’obligation de réaliser un inventaire annuel. Il permettra de vérifier que l’actif inscrit au bilan dans les comptes de la société correspond bien à l’actif physique.

Quels sont les types de journaux comptables auxiliaires ?

Les principaux types de journaux comptables auxiliaires sont :

  • Journal des ventes qui recense toutes les factures clients ;
  • Journal des achats qui recense toutes les factures fournisseurs (achats et immobilisations) ;
  • Journal de banque qui recense tous les mouvements d’encaissement et de décaissement qui passent par la banque ;
  • Journal de caisse qui recense tous les mouvements d’encaissement et de décaissement qui passent par la caisse ;
  • Journal des opérations diverses qui recense toutes les écritures qui ne figurent pas dans les autres journaux comme :
    • Les écritures de salaires et de charges sociales ;
    • Les écritures de TVA,
    • Les dotations et reprises d’amortissement ;
    • Les dotations et reprises de dépréciation ;
    • Les écritures de bilan.

Ces journaux peuvent ensuite être subdivisés, par exemple un journal par compte bancaire ou un journal par catégorie de vente.

Quelles informations y figurent ?

Les journaux comptables reprennent les écritures en comptabilité. Chaque écriture comporte les informations suivantes :

  • La date de l’opération ;
  • Le numéro et le libellé du compte ;
  • Le numéro de pièce ;
  • Le libellé de l’écriture ;
  • Le montant de l’écriture.

Les journaux doivent être équilibrés, c’est-à-dire que le total au débit doit être égal au total au crédit.

A noter qu’il existe aussi plusieurs types de grand-livre :

  • Le GL général présentant tous les comptes des classes 1 à 7 ;
  • Le GL auxiliaire présentant tous les comptes d’une même catégorie ;
  • Le GL fournisseur présentant tous les comptes fournisseurs (401) ;
  • Le GL client présentant tous les comptes clients (411).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.