Le rôle du contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion a un rôle de plus en plus important dans les entreprises. Mesure de la rentabilité, élaboration du budget, analyse des écarts…son poste ne se résume pas au contrôle mais à l’analyse et au conseil. Il est le support opérationnel des décisions stratégiques.

Le rôle du contrôleur de gestion dans les petites entreprises

Dans les petites structures, le contrôle de gestion est souvent effectué par la personne en charge de la fonction finance. Il peut ainsi y avoir une seule et même personne pour la comptabilité, la trésorerie et le contrôle de gestion voire aussi la gestion du personnel et l’informatique.

Son rôle se cantonne alors bien souvent à l’essentiel :

  • Réaliser un budget annuel ;
  • Éventuellement le réajuster en cours d’année ;
  • Suivre les performances réelles en les confrontant à ce qui était prévu.

Le rôle du contrôleur de gestion dans les grandes entreprises

Le rôle de contrôleur de gestion dans les grandes entreprises varie en fonction de l’entreprise et du secteur d’activité. Il peut ainsi s’occuper des missions suivantes :

  • L’élaboration des budgets et éventuellement des réactualisations du budget dans l’année ;
  • La définition des objectifs opérationnels;
  • L’analyse des résultats et de la rentabilité au sein de l’entreprise et par produit ou service ;
  • Le suivi des performances de l’entreprise via la mise en place de plusieurs tableaux de bord et d’indicateurs déterminés en fonction des objectifs. Le contrôleur de gestion analyse ainsi :
  • La mise en place des procédures de contrôle via notamment la vérification de la comptabilité comme la bonne imputation des factures ainsi que le calcul ou la vérification des provisions comptables. Ce contrôle peut également se traduire par la rédaction de procédures et la réalisation d’audits opérationnels et organisationnels ;
  • La préparation des clôtures mensuelles, trimestrielles et annuelles ;
  • L’analyse des écarts ;
  • La remontée d’informations à la direction et l’alerte en cas de dérive ;
  • La préconisation de solutions et la mise en place d’actions correctives.

La comptabilité analytique et les méthodes d’analyse des coûts

Le contrôleur de gestion a un rôle de support opérationnel. Il doit fournir les informations pour mettre en place des décisions stratégiques. Pour cela, il devra s’aider d’un système d’information complet. Cela passe entre autres par la mise en place d’une comptabilité analytique fiable. Il s’agit alors d’enregistrer les informations comptables par destination et pas uniquement par nature comme c’est le cas pour la comptabilité générale.

Le contrôleur de gestion va également opérer une distinction dans les charges entre :

  • Charges fixes et variables ;
  • Charges directes et indirectes.

Grâce à cela, il va pouvoir mettre en place des outils d’analyse comme :

Tous ces outils vont lui permettre de prendre des décisions stratégiques : accepter des commandes supplémentaires tout en baissant le prix de vente, arrêter la fabrication d’un produit jugé non rentable…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.