Le contrôleur de gestion a un rôle de plus en plus important dans les entreprises : analyse de la rentabilité, élaboration du budget, analyse des écarts…son poste ne se résume pas au contrôle. Il est le support opérationnel des décisions stratégiques.

Le rôle du contrôleur de gestion dans les petites entreprises

Dans les petites structures, le contrôle de gestion est effectué par la personne en charge de la fonction finance. Il peut ainsi y avoir une seule et même personne pour la comptabilité, la trésorerie et le contrôle de gestion voire aussi la gestion du personnel et l’informatique.

Le rôle du contrôleur de gestion dans les grandes entreprises

Le rôle de contrôleur de gestion dans les grandes entreprises varie en fonction de l’entreprise et du secteur d’activité.

Le contrôleur de gestion a un rôle de support opérationnel. Il doit fournir les informations pour mettre en place des décisions stratégiques. Cette mission passe par :

  • L’élaboration des budgets;
  • La définition des objectifs opérationnels;
  • L’analyse des résultats et de la rentabilité au sein de l’entreprise et par produit ou service ;
  • Le suivi des performances de l’entreprise via la mise en place de plusieurs tableaux de bord et d’indicateurs déterminés en fonction des objectifs. Le contrôleur de gestion analyse ainsi le chiffre d’affaires, les charges, notamment les coûts de revient, les charges de production et de personnel ; il suit le stock et les investissements. Il doit donc mettre en place des moyens pour obtenir ces informations via notamment le développement d’un système d’information complet ;
  • La mise en place des procédures de contrôle via notamment la vérification de la comptabilité comme la bonne imputation des factures ainsi que le calcul ou la vérification des provisions comptables. Ce contrôle peut également se traduire par la rédaction de procédures et la réalisation d’audits opérationnels et organisationnels ;
  • La préparation des clôtures mensuelles ou trimestrielles ;
  • L’analyse des écarts ;
  • La remontée d’informations à la direction et l’alerte en cas de dérive ;
  • La préconisation de solutions et la mise en place d’actions correctives.
Le rôle du contrôleur de gestion
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *