Les produits d’exploitation

Dernière mise à jour le

Les produits d’une entreprise sont ses revenus. Pour les activités commerciales, ils sont principalement constitués de ses ventes de marchandises ou de produits finis. Pour les  autres, ils sont constitués des prestations de services. Ce sont les produits d’exploitation, que l’on distingue en comptabilité des produits financiers et exceptionnels.

Produits d’exploitation, financiers et exceptionnels, quelles différences?

Les produits d’exploitation sont des produits directement liés à l’activité de l’entreprise. Ils permettent de déterminer la performance économique de l’entreprise. Le chiffre d’affaires va ainsi ainsi être étudié, comparé, segmenté :  par produit, par secteur, part de marché, d’année en année…

Ils diffèrent donc :

  • Des produits financiers qui sont la conséquence de la situation financière de l’entreprise et de ses choix en matière de financement. Il s’agit par exemple des intérêts financiers ;
  • Des produits exceptionnels qui, comme le nom l’indique, sont des produits liés à un événement qui sort de la gestion courante de l’entreprise. Il s’agit par exemple de la vente d’une immobilisation.

Quels sont les principaux produits d’exploitation ?

Les produits d’exploitation sont les produits qui sont directement liés à l’activité de l’entreprise. Ce sont :

  • La vente de marchandises ;
  • La production vendue de biens et de services ;
  • La production immobilisée et la production stockée ;
  • Les subventions d’exploitation ;
  • Les reprises de provisions, d’amortissements et de dépréciations.

Dans le plan comptable général, les produits d’exploitation vont des comptes 70 aux comptes 75 :

  • 70 : vente de produits finis, marchandises et prestations de services ;
  • 71 : production stockée (ou destockage) ;
  • 72 : production immobilisée ;
  • 73 : produits nets partiels sur opérations à long terme ;
  • 74 : subventions d’exploitation ;
  • 75 : autres produits de gestion courante

Le compte 78 concerne les reprises sur provisions, amortissements et dépréciations.

A noter que les comptes 76 sont les produits financiers et les comptes 77 les produits exceptionnels.

Pourquoi est-il nécessaire de les analyser ?

Il est nécessaire d’analyser les produits d’exploitation afin de vérifier qu’il n’y a pas de décrochage par rapport au budget. Leur analyse doit être corrélée à l’analyse au niveau des charges. Il faut vérifier que les deux évoluent dans le même sens et dans proportions quasi similaires.

Ainsi, des produits qui augmentent significativement doivent être corrélés à une augmentation des charges afin de s’assurer que la production suit l’accroissement de l’activité.

De la même façon, une baisse des produits doit être accompagnée d’une baisse au niveau des charges. Dans le cas contraire, l’entreprise risque de se retrouver dans une situation de sur-stockage et de voir son résultat diminuer.

De la même façon que l’on parle de produits d’exploitation, il existe des charges d’exploitation. Le premier moins le second permet de déterminer le résultat d’exploitation. Il s’agit d’un des soldes intermédiaires de gestion qu’il convient d’examiner attentivement afin de comprendre comment est constitué le résultat comptable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Inscrivez vous à la newsletterEt téléchargez notre check-list du créateur d'entreprise !