Les charges d’exploitation sont, avec les charges financières et les charges exceptionnelles, des types de charges qui entrent dans la formation du résultat de l’entreprise. Ce sont les charges qui font partie de la gestion courante de l’entreprise. Elles sont directement liées à l’activité de l’entreprise. Elles n’ont donc pas un caractère exceptionnel et ne sont pas la conséquence des choix de l’entreprise en matière de financement. 

Quelles sont les principales charges d’exploitation ?

Les principales charges d’exploitation sont :

  • Les consommations de matière première et les achats de marchandises ;
  • Les autres consommations en provenance de l’extérieur (loyer, électricité, téléphone, assurance…). Il s’agit plus généralement des frais généraux ;
  • Les salaires et charges sociales ;
  • Les impôts (sauf impôt sur les sociétés) et taxes ;
  • Les dotations aux amortissements et aux provisions.

Dans le plan comptable général, les charges d’exploitation sont les charges qui vont des comptes 60 à 65 (et 681 pour les dotations aux amortissements et aux provisions).

[Pour en savoir plus, consultez cet article « la liste des charges d’une entreprise »].

Pourquoi est-il nécessaire d’analyser les charges d’exploitation ?

Il est nécessaire d’analyser les charges d’exploitation pour surveiller toute variation anormale (par rapport à l’année dernière ou au budget).

Il est nécessaire également de corréler leur variation à la variation des produits d’exploitation. En effet, des charges qui augmentent peuvent être dues à une augmentation de l’activité de l’entreprise. Elles seront donc liées à une augmentation des produits.

Enfin, il est nécessaire d’analyser leur variation en fonction de la nature des charges (certaines charges sont fixes comme les loyers alors que d’autres sont variables comme les consommations de matière première).


Cet article pourrait vous intéresser :

Les charges d’une entreprise

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *