Déprécier un stock

Déprécier un actif, comme un stock, signifie qu’on va constater une diminution de sa valeur en fonction de certains critères. Il s’agit par exemple d’un délai de rotation des stocks trop long ou d’un stock devenu obsolète et remplacé par des produits plus récents…

Pourquoi déprécier un stock ?

Déprécier un stock répond au principe comptable de prudence : si les produits en stock ont des difficultés à se vendre, leur valeur baisse. Il faut donc constater cette baisse dans les comptes.

En effet, les stocks sont évalués dans les comptes selon leurs valeurs comptables en utilisant une méthode de valorisation des stocks (CUMP, FIFO ou LIFO). Cette méthode prend en compte le coût d’achat des stocks et non la valeur marchande. Or, il existe de nombreux cas dans lesquels on sait que le produit ne va pas se vendre. C’est le cas par exemple de stock de produits obsolètes ou de produits qui ont été fabriqués ou commandés en trop grosses quantités par rapport aux prévisions de vente.

Comment déprécier un stock ?

Des règles doivent être définies pour déprécier un stock. Afin de répondre au principe de permanence des méthodes, ces règles doivent être pérennes, c’est-à-dire durer dans le temps.

Elles doivent s’appliquer à tous les produits ou catégories de produits. Il peut ainsi être décidé de déprécier tous les produits en stock qui sont supérieurs à un certain pourcentage des ventes de la période de référence.

Par exemple, pour un produit :

  • dont les ventes sur la dernière année sont de 100 ;
  • avec des stocks à 500 ;
  • avec des estimations de 300 pour les prochaines années.

=> L’entreprise pourra passer en provision pour dépréciation 200 produits (à la valeur unitaire du stock).

Quelle écriture comptable passer ?

L’écriture comptable de provision pour dépréciation du stock est la suivante :

DébitCrédit
68 : dotation aux provisions
39 : dépréciation stocks et encours

L’écriture comptable de reprise de provision pour dépréciation est la suivante :

DébitCrédit
39 : dépréciation stocks et encours
78 : reprise de provision

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les écritures de stock (annulation du stock initial et constatation du stock final).

Quand déprécier un stock ?

La dépréciation d’un stock se fait à la clôture des comptes. Puis, elle est revue à chaque clôture et réajustée si besoin. L’entreprise devra avoir réalisé son inventaire annuel avant de déprécier les comptes. Elle en profitera également pour constater les éventuels écarts d’inventaire.

A noter que la dépréciation du stock peut être reprise au moment où la baisse de la valeur du stock est réellement constatée, par exemple si les produits sont déstockés, c’est-à-dire vendu à une valeur bien inférieure à son prix de vente d’origine ou s’ils sont détruits.

Pour en savoir plus, consultez notre article la provision pour dépréciation.

3 réflexions au sujet de “Déprécier un stock”

  1. Peut on deprecier partielllement un stock de bijoux , des pieces uniques qui datent de 2011 et qui n’ont pas été vendues , donc à partir de combien d’années on peut le faire

    Répondre
    • Bonjour,
      S’agit-il de bijoux dans des métaux précieux? ou des bijoux fantaisies?
      Il n’y a pas de règles précises au niveau des années. Vous pouvez tout à fait les déprécier mais s’il s’agit de métaux précieux, il est possible que les bijoux aient pris de la valeur.

      Répondre
  2. Pour un stock d’une centrale électrique en fin de la durée de vie (les 8 à 5 dernières années avant son déclassement); peut-ont fixer un fort taux de depréciation ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.