Réaliser un audit peut concerner toutes les sociétés, grosses comme petites, qui se trouvent face à une problématique donnée. On entend souvent parler de l’audit dans le domaine de la finance pour parler des missions effectuées par les commissaires aux comptes, mais l’audit peut aussi concerner d’autres domaines comme le juridique, le marketing ainsi que les ressources humaines ou l’organisation de l’entreprise dans son ensemble.

Pourquoi réaliser un audit ?

Réaliser un audit permet de savoir si l’entreprise a atteint ses objectifs et si elle ne les a pas atteints, de savoir pourquoi. Cela permet aussi, sans se focaliser sur des objectifs, de savoir si l’entreprise, un service ou un processus fonctionne correctement.

Réaliser un audit n’est toutefois pas une fin, il est un moyen de permettre à l’entreprise de se perfectionner. Ainsi, une fois le diagnostic établi, des actions d’amélioration doivent être mises en place.

Audit interne ou audit externe ?

L’audit peut être interne ou externe :

  • Dans le cas d’un audit externe, c’est un cabinet qui vient réaliser les missions d’audit au sein de la société ;
  • Dans le cas d’un audit interne, les personnes qui réalisent l’audit travaillent au sein même de la société mais elles doivent être indépendantes par rapport aux activités auditées. Ces personnes doivent bien entendu avoir suivi une formation au préalable.

Comment réaliser un audit ?

La première des choses à faire afin de réaliser un audit est d’en déterminer les objectifs qui seront conciliés dans le mandat qui est envoyé au chargé d’audit. Celui-ci détermine alors sa faisabilité. L’audit débute par une réunion d’ouverture dans laquelle les objectifs sont rappelés et s’achève par une réunion de clôture qui dresse un bilan faisant apparaître les points faibles et les dysfonctionnements. Entre les deux, l’équipe d’audit aura effectué des entretiens et des tests permettant d’observer le fonctionnement de l’entreprise, du service ou du processus. Les conclusions de l’audit sont inscrites dans le rapport d’audit.

En résumé, voici les étapes :

  1. Objectifs et faisabilité
  2. Réunion d’ouverture
  3. Entretiens et tests
  4. Réunion de clôture et rapport d’audit

Quels sont les différents audits ?

Il existe plusieurs types d’audit parmi lesquels on retrouve le plus fréquemment :

  • Comptable et financier : il consiste à contrôler les comptes et les états financiers des entreprises. Il est ainsi obligatoire pour les grosses sociétés. Certaines sociétés peuvent choisir d’en réaliser un même si elles ne sont pas obligées. Il permettra alors notamment d’éviter les fraudes et d’analyser les dysfonctionnements ;
  • Organisationnel : il permet d’analyser l’organisation de la société, ou d’un de ses départements, à un instant donné ;
  • Ressources humaines : il permet de mesurer le climat social de l’entreprise et d’analyser les dysfonctionnements ;
  • Procédures qui vise à apprécier le contrôle interne : des procédures doivent souvent être rédigées pour formaliser les bonnes pratiques et indiquer toutes les règles à respecter dans un domaine donné. La procédure achats est souvent la plus importante car elle permet de formaliser les rôles et les missions des différents acteurs ;
  • Juridique : il s’agira alors de vérifier tous les contrats (commerciaux, sociaux, droit des sociétés…) pour s’assurer qu’ils sont correctement rédigés.
Réaliser un audit
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *