Vous avez l’âme d’un véritable entrepreneur mais pas d’idées pour monter votre société ? Pourquoi ne pas vous orienter vers un poste de conseiller en création d’entreprise ? Vous pourrez y apprendre à créer une société, connaitre les embûches rencontrées par les créateurs d’entreprise et pourquoi pas découvrir une idée pour vous lancer ? Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour réussir : les sociétés dans lesquelles travailler, les diplômes à avoir et les compétences à maîtriser.

Quelles sont les missions d’un conseiller en création d’entreprise ?

Les missions d’un conseiller en création d’entreprise sont liées à la vie d’une société, tant lors de se création qu’au cours de sa vie :

Mais les missions du conseiller en création d’entreprise peuvent aller au-delà de cet accompagnement individualisé. Ainsi, il peut être amené à participer à des salons dédiés à la création d’entreprise, à animer des ateliers ou des formations… 

Quelles sont les compétences à maîtriser et les qualifications à avoir ?

Commençons par les qualifications à avoir : il est nécessaire d’avoir de solides connaissances en droit des sociétés et comptabilité. Des notions en matière de droit social sont aussi un plus. Bien entendu, on ne vous demandera pas de réaliser les bilans et les comptes de résultat des clients, encore moins les démarches de création d’une société ou les fiches de paie, mais il faut savoir de quoi on parle. C’est vers vous que les clients et les prospects se tourneront quand ils auront des questions, et vous ne pourrez pas systématiquement botter en touche en répondant que vous devez valider auprès des experts en interne.

De même, il faudra pouvoir échanger avec vos collègues, qui sont eux des juristes ou des comptables, quand vous parlez des clients.

Pour cela, il est nécessaire d’avoir au minimum un diplôme bac +4/+5 avec une formation de type master entrepreneuriat, école de commerce, DSCG…Il est également important d’avoir une certaine expérience dans le domaine. Dans certaines associations, le conseiller en création d’entreprise est lui-même un ancien entrepreneur.

Bien entendu, des formations internes vous seront souvent proposées afin de vous tenir au courant des nouvelles réglementations ayant un impact sur le métier.

Au niveau des compétences attendues, il faudra être doté d’un très bon relationnel, pour pouvoir échanger avec les clients, convaincre et persuader les prospects et vous intégrer à l’équipe. Il faudra également faire preuve d’une certaine empathie à l’égard des clients et bien réaliser que vos conseils auront une influence sur les décisions de l’entrepreneur. Mais attention, cela ne doit pas vous empêcher de parler au chef d’entreprise avec franchise.

 Le poste de conseiller en création d’entreprise demande également une certaine autonomie, puisque vous serez l’interlocuteur direct et souvent unique des clients.  

Dans quelles sociétés devenir conseiller en création d’entreprise ?

Les sociétés qui recrutent le plus des conseillers en création d’entreprise sont les cabinets d’experts-comptables. On trouve aussi des conseillers en création d’entreprise dans toutes les structures qui interviennent dans la création d’une entreprise et dans sa gestion au quotidien :

  • Les chambres de commerce et d’industrie ou les chambres des métiers ;
  • Les boutiques de gestion, les incubateurs, les pépinières, les couveuses ;
  • Pôle emploi ;
  • Les associations d’aide à la création d’entreprise comme France active ;
  • Les collectivités locales.

Il est aussi possible de se lancer en indépendant et de démarcher soi-même les clients.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *