Vous êtes en cours de création d’une entreprise et vous cherchez des moyens pour réaliser vos investissements et lancer votre société ? Voici un tour d’horizon des sources de financement pour la création d’une entreprise. La première source est bien entendu l’apport personnel. Mais il ne se limite pas qu’à l’argent que les associés mettront dans le capital. On y trouve aussi les prêts d’honneurs, les concours à la création d’entreprise, les subventions…Il est aussi possible d’accroitre le nombre d’associés pour augmenter le capital. Viennent ensuite les financements extérieurs comme les prêts à la création d’entreprise.

Tour d’horizon des sources de financement pour la création d’une entreprise : l’apport personnel 

L’apport personnel est la première source de financement à laquelle on pense quand on veut créer une entreprise. Et malgré ce que l’on peut penser, elle ne se résume pas uniquement à l’argent dont le créateur dispose sur son compte en banque et qu’il est prêt à investir dans l’entreprise. L’apport personnel comprend ainsi :

  • L’apport en numéraire :il s’agit de l’apport d’argent liquide qui concourt à la formation du capital social ;
  • L’apport en nature : il s’agit des biens matériels et immatériels apportés à l’entreprise. Il concourt également à la formation du capital ;
  • L’apport en industrie : il s’agit des connaissances et des compétences que l’entrepreneur apporte à sa société. Ils ne concourent toutefois pas à la formation du capital ;
  • L’apport en compte courant : il s’agit des sommes d’argent que les associés « prêtent » à l’entreprise ;
  • Le prêt personnel : il s’agit d’un prêt qui est accordé directement au chef d’entreprise et non à l’entreprise ;
  • Le prêt d’honneur : il s’agit d’un prêt attribué après rédaction d’un dossier et présentation devant un jury. Il est accordé à l’entrepreneur et non à l’entreprise. L’avantage de ce type de prêt est qu’ils sont souvent à taux zéro. Le créateur n’a donc pas d’intérêts à rembourser ;
  • Le prêt Nacre : il s’agit d’un prêt à taux zéro accordé aux créateurs d’entreprise sous certaines conditions, notamment quant à la situation du chef d’entreprise ;
  • Les concours à la création d’entreprise : il s’agit d’aides financières accordées à certaines entreprises suite à la présentation d’un dossier devant un jury ;
  • Les subventions : il s’agit d’aides financières, qui s’apparent à des dons, octroyées sous certaines conditions par des organismes tels que l’AGEFIPH, BPIFrance, France initiative ou bien encore les conseils régionaux.

Tour d’horizon des sources de financement pour la création d’une entreprise : trouver de nouveaux associés pour augmenter l’apport dans l’entreprise

Afin d’augmenter vos fonds propres vous pouvez vous associer. Votre ou vos associés réaliseront alors des apports dans la société. Le plus simple est de demander à ses proches d’investir dans la société, c’est ce qu’on appelle la Love Money. Elle permet aux investisseurs dans les PME de bénéficier d’une réduction d’impôt si certaines conditions sont respectées. C’est ce qu’on appelle la réduction d’impôt pour souscription au capital de PME.

Pour trouver d’autres investisseurs, il existe des plateformes de mise en relation entre les porteurs de projet et les investisseurs. C’est le cas de la plateforme de BPI France.

Il est ensuite possible de demander à d’autres investisseur un coup de main et de se tourner vers des Business Angels. Il s’agit d’investisseurs qui entreront dans le capital de l’entreprise, souvent avec des montants importants. Seuls les projets à fort potentiel peuvent toutefois prétendre à ce type d’investissement.

Tour d’horizon des sources de financement pour la création d’une entreprise : faire appel à des financeurs extérieurs

Parmi les autres sources de financement possibles quand on crée son entreprise, on peut se tourner vers :

Enfin, même s’il ne s’agit pas d’un financement à proprement parlé, il ne faut pas oublier de mentionner les garanties bancaires. Elles sont octroyées par des organismes, comme le FGIF (fonds de garantie à l’initiative des femmes) et permettent de garantir les remboursements d’un prêt.

Tour d’horizon des sources de financement pour la création d’une entreprise : le plan d’actions

Plutôt que de se lancer dans tous les sens pour trouver des aides pour financer le lancement de l’entreprise, mieux vaut établir un plan d’actions. La première chose est d’augmenter les financements propres. Pourquoi? ils permettront de rassurer les investisseurs et d’accroitre la solidité financière de l’entreprise. Il faut ensuite réaliser un business plan et en particulier un plan de financement initial. Il permettra de cibler avec précision ce qui doit être financé. Sans explication, les investisseurs ne prêteront jamais d’argent à l’entreprise. Ils ont besoin de savoir pourquoi ils prêtent. Les banquiers le font ainsi souvent pour financer des investissements. Pour financer le BFR (stock de départ et décalage entre les premiers achats et les premières ventes), il faudra mieux se tourner vers un autre investisseur comme BPI France.

Les sources de financement pour la création d’une entreprise
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *