Couveuse, portage salarial et CAE ?

Les couveuses, sociétés de portage salarial et CAE (coopératives d’activités et d’emploi) sont trois formes permettant à l’entrepreneur qui n’a pas encore crée son entreprise de réaliser son projet sans avoir à créer sa société ou son entreprise. Quelles sont les différences entre ces trois structures ?

Quelles sont les structures d’accompagnement existantes?

Il existe de nombreuses structures d’accompagnement des créateurs d’entreprise. Chacune revêt des spécificités propres :

  • Les couveuses : elles accompagnent les sociétés qui ne sont pas encore créées et s’occupent de l’hébergement juridique. Les créateurs sont ainsi salariés de la couveuse ;
  • Les incubateurs : ils accompagnent les entrepreneurs en phase de création ou récemment créés et leur offrent une multitude de services (conseils, accompagnement, mise en relation…) ;
  • Les accélérateurs : ils accompagnement également les entreprises en phase de création ou récemment créées mais s’adressent à des projets à très fort potentiel ;
  • Les pépinières : elles s’adressent aux sociétés déjà créées et les accompagnent dans les premiers pas ;
  • Les CAE (coopératives d’activité et d’emploi) : elles accompagnent l’entrepreneur dans sa création et revêtent souvent un esprit coopératif et solidaire. Elles permettent aux entrepreneurs de ne pas avoir de structure juridique à créer puisque tout l’administratif passe par elles.
  • Les sociétés de portage : elles vont accueillir l’entrepreneur au niveau juridique. Le porteur est en effet salarié de la société de portage, au lieu d’être indépendant. Rien ne change dans son travail, excepté qu’il n’a pas de formalités comptables, juridiques, fiscales et administratives à réaliser ;
  • Les espaces de co-working : on est ici plus dans l’accueil d’entrepreneurs que dans l’accompagnement. Ces endroits offrent ainsi un espace de travail pour les indépendants et leur permettent de rencontrer d’autres entrepreneurs.

Les différences entre couveuse, portage salarial et CAE

L’accompagnement

Les couveuses et coopératives d’activités et d’emploi offrent un réel accompagnement au créateur d’entreprise. Les couveuses permettent ainsi aux entrepreneurs de tester leur projet en grandeur nature et leur proposent des formations et des conseils au niveau comptable, juridique, marketing, commercial et ressources humaines. Elles fonctionnent comme un véritable sas préparatoire. Il en va de même dans les CAE qui, grâce à leur esprit coopératif et solidaire, accompagnent les créateurs. Ce type de service se retrouve peu dans une société de portage.

Le statut de l’entrepreneur

L’entrepreneur signe un contrat qu’il travaille avec une couveuse, une société de portage ou une coopérative d’activités et d’emploi mais ce contrat n’est pas le même dans les trois cas :

  • L’entrepreneur signe un CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise), contrat d’appui au projet d’entreprise, dans une couveuse. Le temps passé en couveuse est donc limité à la durée du CAPE (12 mois renouvelable 2 fois) ;
  • L’entrepreneur signe généralement un CDD (contrat à durée déterminée), dont la durée est égale à la durée de la mission, dans une société de portage ;
  • Dans une coopérative d’activités et d’emploi, en fonction de sa situation, l’entrepreneur peut signer :

Et les points communs entre couveuse, portage salarial et CAE …

Les trois structures gèrent toute la partie administrative pour le compte du salarié et se rémunèrent en prenant une commission. Elles gèrent ainsi la facturation, l’encaissement et le recouvrement, le suivi comptable et les déclarations sociales.

Elles reversent à l’entrepreneur le montant net (montant de la mission moins montant reversé aux organismes sociaux moins commission).

L’entrepreneur n’a donc pas besoin de créer sa structure et n’est donc pas, au sens juridique, un véritable indépendant. Il n’a pas besoin de réaliser des factures ou de tenir une comptabilité. Il se contente d’effectuer ses missions et de trouver des clients. C’est donc un statut qui convient particulièrement dans le domaine des prestations de services mais qui est moins adapté aux activités commerciales.

Donnez une note à cet article

1 réflexion au sujet de « Couveuse, portage salarial et CAE ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.