Vous avez toujours été attiré par les véhicules en tous genres ? Vous avez une appétence particulière pour les cylindrés ? Vous souhaitez monter votre business et devenir loueur de voitures ? Nous vous disons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Quelles sont les conditions pour devenir loueur de voitures ?

Il n’existe pas de conditions particulières à respecter pour devenir loueur de voitures. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’avoir une formation particulière ou de diplômes spécifiques dans le domaine. Il est toutefois utile d’avoir de l’expérience afin de savoir comment une agence fonctionne. Il n’y a pas non plus de conditions financières à respecter.

Comment devenir loueur de voitures ?

La première chose à faire est de réaliser une étude de marché et une étude de concurrence. En effet, le secteur est dominé par des acteurs importants que sont les grands loueurs (Europcar, Avis, Sixt…) et les barrières à l’entrée sont assez fortes car l’investissement de départ, pour financer la flotte automobile, est élevé. Il faut donc bien avoir en tête ces informations avant de démarrer l’activité et trouver un secteur géographique ou une niche inexploitée pour se lancer.

Alors qu’il y a quelques années, le choix du local commercial avait un réel sens et devait absolument se trouvait là où la demande était forte, comme dans les périphéries de villes ou dans les aéroports, le développement des services en ligne a réduit cette problématique.

Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’être visible sur Internet sans avoir pignon sur rue. En effet, la première chose que les clients font quand ils ont besoin d’une voiture est de faire une recherche sur Internet. Le référencement sur les moteurs de recherche est donc capital. Il peut être payant ou gratuit. Le référencement payant est l’achat de mots clés. Le référencement gratuit est le positionnement dans les premiers résultats grâce à un site Internet de qualité constitué d’articles riches, pertinents et renouvelés régulièrement.

Ainsi, de nouveaux business modèles ont fait leur apparition aux cours des dernières années comme la location de voitures entre particuliers ou la remise des clés dans un endroit convenu à l’avance, par exemple le parking d’un aéroport.

Quels sont les facteurs clés de succès d’un loueur de voitures ?

Les facteurs clés de succès d’un loueur de voitures sont :

  • Une flotte de voitures immobilisée le moins longtemps possible. En effet, les véhicules représentent la principale charge du loueur. Il faut donc les rentabiliser au maximum ;
  • Le référencement sur Internet, comme indiqué précédemment ;
  • La notoriété : de nombreux clients vont préférer réserver avec des loueurs connus, en qui ils pourront avoir confiance. C’est pourquoi il peut être utile de choisir d’ouvrir une franchise. Elle offrira également une plus grande crédibilité aux yeux des tiers comme les banques, les assureurs et les fournisseurs. En contrepartie du paiement de droits d’entrée et de royalties, le franchisé pourra bénéficier de la notoriété et du savoir-faire du franchiseur ;
  • Le prix : les loueurs qui ne sont pas connus devront se démarquer en proposant un prix plus bas que les concurrents ;
  • Les partenariats : il peut être utile de nouer des partenariats avec des entreprises qui sont amenées à louer des véhicules dans le cadre de déplacements des salariés ou avec des agences de voyage.

Pour en savoir plus sur le secteur, n’hésitez pas à consulter le site de la fédération nationale des loueurs de voitures.

Quels sont les investissements à prévoir pour devenir loueur de voitures ?

Afin de devenir loueur de voitures, il est nécessaire de réaliser certains investissements. Le premier est bien entendu l’acquisition des véhicules. Toutefois, l’entreprise n’est pas forcée d’acheter les voitures. Elle peut ainsi les louer, par exemple dans le cadre d’un crédit-bail, avec option d’achat ou non. Dans le premier cas, l’entreprise sera propriétaire des véhicules. Il s’agit alors d’immobilisations qui viendront s’inscrire à l’actif au bilan de la société. Dans le second, elle payera un loyer tous les mois. Elle n’aura ainsi pas à décaisser le montant des véhicules mais ses paiements seront échelonnés dans le temps.

Le montant des investissements de départ et donc des besoins en financement dépendra de la taille de la flotte. Mieux vaut partir petit puis étendre sa gamme au fur et à mesure. Outre les véhicules, il faudra aussi prévoir l’achat d’un logiciel de gestion pour suivre les réservations et la création d’un site internet afin que les clients puissent réserver en ligne.

Il faudra également prévoir de recruter des salariés pour accueillir les clients, remettre les clés et faire un état des lieux (même si c’est de moins en moins nécessaire, parfois la remise se fait sans état des lieux).

Quelles sont les démarches à réaliser pour devenir loueur de voitures ?

Le choix de la forme juridique

Afin de devenir loueur de voitures, il faudra créer sa société et réaliser les démarches de création associées.

Compte tenu des investissements de départ et du montant du chiffre d’affaires envisagé, mieux vaut écarter les formes comme l’entreprise individuelle et l’auto-entreprise. En effet, elles ne permettent pas de dissocier le patrimoine professionnel du patrimoine personnel. De plus, dans le cas de l’auto-entreprise, le chiffre d’affaires est limité. Le plus judicieux est donc de créer une société (SARL/EURL, SAS/SASU…)

Les formalités 

Les formalités de création d’une société sont les suivantes :

  • Rédiger des statuts ;
  • Publier un avis de création dans un journal d’annonces légales ;
  • Ouvrir un compte bancaire et déposer le capital en banque ;
  • Choisir un certain nombre d’options fiscales : imposition, régime de TVA…
  • Compléter l’imprimé M0 ;
  • Établir un acte de nomination de la première gérance ;
  • Le cas échéant réaliser un état des actes accomplis pour le compte de la société en formation ;
  • Fournir un justificatif de domicile pour le siège social de la société ;
  • Fournir une copie de la pièce d’identité ainsi qu’une déclaration de non condamnation et de filiation, pour le dirigeant ;
  • Compléter le registre des bénéficiaires effectifs ;
  • Compléter la liste des souscripteurs d’actions pour les SA, SAS et SASU ;
  • Déposer l’ensemble des documents au Centre de Formalité des Entreprises, accompagné d’un chèque pour l’enregistrement au RCS (registre de commerce et des sociétés) ou au RM (registre des métiers) en fonction du secteur d’activité, ainsi qu’un chèque pour l’enregistrement du registre des bénéficiaires effectifs.

Le loueur de voitures doit également obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.

De plus, quand sa société sera créée le loueur devra respecter certaines règles comme fournir aux clients les informations sur les conditions générales, leur remettre un devis avant le contrat et leur demander un dépôt de garantie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *